Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Pays de la Loire : Reclassement difficile pour les ex-Thomson

, , ,

Publié le

Pays de la Loire : Reclassement difficile pour les ex-Thomson
Thomson Angers a été liquidé en octobre 2012.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Quatre mois après la liquidation de la dernière usine française de Technicolor, l’essentiel des salariés reste sur le carreau. À ce jour, 16 personnes sur les 294 qui travaillaient pour Thomson Angers (Technicolor) ont retrouvé un emploi, dont cinq en durée indéterminée, selon Sodie, une société de reclassement et d’accompagnement des transitions professionnelles. Thomson Angers a été liquidé en octobre 2012. Pourtant, depuis le 19 novembre, 254 offres ont été collectées dans le Maine-et-Loire, dont 70 sur le bassin d’emploi d’Angers. L’avenir du projet d’atelier partagé, initié par Angers Loire Développement avec l’industriel Minerva, sera décidé en mars. Cette plate-forme de sous-traitance pour le secteur électronique verrait le jour, au mieux, cet été. Dès lors, 150 emplois pourraient être créés. Les candidatures des ex-Thomson Angers seraient étudiées en priorité, mais les embauches se feraient selon les conditions du marché (contrat de travail, rémunération, horaires, profils demandés). Le projet d’implantation de Louis Vuitton à Beaulieu-sur-Layon devrait également permettre des reclassements. Le spécialiste international du luxe doit en effet créer plusieurs centaines d’emplois en Anjou. ?? 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle