Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Pays de la Loire : Place forte des start-up

Publié le

Enquête L'émergence de spécialistes dans les logiciels de niche s'intensifie à Nantes. La ville bénéficie d'un substrat favorable avec ses écoles, ses SSII et ses structures d'accompagnement.

Pays de la Loire : Place forte des start-up
Julien Hervouët
© D.R.
IADVIZE HUMANISE L'E-RELATION

Julien Hervouët, 29 ans, et Jonathan Guéron, 33 ans, incarnent la nouvelle génération de start-up nantaises du numérique. Les deux associés, qui oeuvraient chez Zlio, sont allés au bout d'une intuition : créer une solution de "e-relation client simple, gratuite et instantanée". Ainsi naît iAdvize en 2010. La PME va séduire 800 clients, dont la plupart des grands de l'e-commerce (Fnac, Cdiscount, Pixmania ou Boulanger), mais aussi de l'assurance et de la finance. L'entreprise offre la possibilité d'intervenir auprès de clients en "click to chat" (en messagerie instantanée) ou en "click to call" (en rappel immédiat). La valeur ajoutée réside surtout dans un moteur de ciblage comportemental qui intervient au bon moment auprès du bon client. L'entreprise vient de lever 1 million d'euros auprès d'Alven Capital. Le million d'euros de chiffre d'affaires est en vue cette année et son effectif devrait atteindre 40 salariés en 2013, contre 15 aujourd'hui.

 

"Nantes, deuxième ville numérique de France après Paris ?" Ce postulat émane de Jean-Marc Ayrault, quand il était maire de la ville. Chez Atlantic 2.0, gérant de la cantine numérique de Nantes, on y croit volontiers. Ce réseau associatif fait valoir ses 230 membres, totalisant 2 300 emplois. "On a dénombré 300 créations d'emplois en 2011 dans le secteur, on en attend 400 cette année", certifie Adrien Poggetti, le délégué général d'Atlantic 2.0. Certes, c'est une définition large du secteur qui est évoquée là : grandes SSII, dont Nantes est une place forte, gros centres informatiques (SNCF, La Poste...) ou valeurs montantes de l'e-commerce (Materiel.net, Avenue des jeux, Woodbrass...). Mais cette réputation de dynamisme tient surtout au taux de natalité des start-up du web au cours des dernières années. L'émergence d'iAdvize, d'Obeo ou de Lengow illustre la vitalité de la filière, plutôt bien accompagnée via le pôle de compétitivité Images et Réseaux, le quartier de la création sur l'île de Nantes et le technopôle Atlanpole, dont le numérique représente 40% des entreprises. Lors de sa dernière session, la start-up Factory, programme d'accompagnement piloté par Atlanpole et Atlantic 2.0, a recueilli 40 candidats pour huit postes. Et d'autres poussent au portillon. Ce vivier de jeunes PME est surtout le fait d'un bon substrat académique formé d'écoles d'ingénieurs, du prolifique Laboratoire informatique de Nantes Atlantique (Lina) et de l'université de Nantes à la pointe dans le traitement du langage naturel et les moteurs de recherche sémantique.

 

Obeo simplifie le logiciel à façon

 

Hydrocéan numérise le bassin d'essai

 

Meteodyn modélise le vent

 

Logiroad scanne l'état du bitume

 

Mazedia jalonne les parcours culturels

 

Lengow révèle les e-commerçants

 

DoYouBuzz gère les CV sur le cloud

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle