Pause en vue pour les actions après leurs records

par Laetitia Volga
Partager
Pause en vue pour les actions après leurs records
Les principales Bourses européennes sont attendues sans grand changement vendredi à l'ouverture. D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner 0,08% à l'ouverture. Les contrats à terme signalent un recul de 0,08% pour le Dax à Francfort, de 0,17% pour le FTSE à Londres et un gain de 0,08% pour l'EuroStoxx 50. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues sans grand changement vendredi à l'ouverture, après avoir atteint des plus hauts la veille, en attendant la publication attendue du rapport mensuel sur l'emploi américain.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner 0,08% à l'ouverture. Les contrats à terme signalent un recul de 0,08% pour le Dax à Francfort, de 0,17% pour le FTSE à Londres et un gain de 0,08% pour l'EuroStoxx 50.

L'indice mondial MSCI a touché un plus haut historique jeudi et signé son quatrième record consécutif de clôture.

Le Stoxx 600, le CAC 40 et le Dax ont également inscrit de nouveaux plus hauts après les décisions jugées rassurantes de plusieurs grandes banques centrales cette semaine: la Réserve fédérale américaine a indiqué mercredi qu'elle se montrerait patiente avant de relever ses taux d'intérêt, la Banque d'Angleterre - prenant par surprise les marchés - a maintenu son taux directeur à un niveau historiquement bas à l'issue de sa réunion jeudi.

Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne, avait quant à elle mercredi indiqué qu'une hausse de taux l'année prochaine était très improbable.

"Les dernières 24 heures ont mis en évidence à quel point l'environnement actuel est difficile pour les banques centrales, la Fed et la BoE ayant toutes deux adopté une approche étonnamment prudente qui va à l'encontre de ce que les marchés avaient prévu", a déclaré Craig Erlam, analyste senior chez OANDA.

La prudence devrait dominer avant la publication du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis, à 12h30 GMT. Le marché attend un rebond des créations de postes à 450.000 après un ralentissement inattendu en septembre, à 194.000.

LES VALEURS A SUIVRE :

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé jeudi, la hausse du secteur des semi-conducteurs permettant à l'indice Standard & Poor's 500 et au Nasdaq d'inscrire des records de clôture pour la sixième séance d'affilée alors que le Dow Jones cédait du terrain avec les valeurs bancaires au lendemain des décisions de la Réserve fédérale. [.NFR]

Le Dow Jones, qui avait terminé mercredi pour la première fois au-dessus de 36.000 points, a perdu 0,09% à 36.124,23. Le S&P 500 a pris 0,42% à 4.680,06 et le Nasdaq Composite a progressé de 0,81%, à 15.940,31.

La performance la plus spectaculaire du jour est pour le spécialiste des semi-conducteurs Qualcomm, dont le cours a bondi de 12,73% après des prévisions supérieures aux attentes pour le trimestre en cours.

Son concurrent Nvidia a gagné pour sa part 12,04% et l'indice du secteur 3,5%.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, le Nikkei a cédé 0,61% en raison de résultats d'entreprises décevants.

Toyota Motor a perdu 1,36%, le constructeur automobile ayant averti que la pénurie mondiale de semi-conducteurs faisait toujours peser des risques sur ses perspectives de production l'an prochain.

Daikin Industries et le fabricant d'équipements médicaux Terumo ont également déçu après des perspectives annuelles sous les attentes.

"Nous nous attendions à une série de révisions à la hausse des perspectives vers la fin de l'année mais il s'avère que nous assistons à un mélange de bons et de mauvais résultats", a déclaré Shigetoshi Kamada chez Tachibana Securities.

Les Bourses chinoises évoluent en baisse, le CSI 300 perdant 0,32% tandis que l'indice COmposite à Shanghai 0,82%.

CHANGES

Le dollar est stable contre un panier de devises de référence en attendant les chiffres sur l'emploi américain. L'indice dollar a atteint un pic de trois semaines jeudi, après avoir été plombé la veille par les annonces jugées accommodantes de la Fed.

L'euro est inchangé à 1,1553 dollar, au lendemain d'un plus bas depuis le 13 octobre à 1,1527, la monnaie unique ayant été mise sous pression par les déclarations de la présidente de la BCE sur la faible probabilité d'une hausse de taux en 2022.

Quant à la livre sterling, elle se dirige vers sa pire performance hebdomadaire en 11 semaines contre le billet vert après avoir chuté de 1,36% jeudi en réaction au statu quo monétaire de la Banque d'Angleterre alors que les marchés anticipaient une hausse de taux.

"Le marché a vraiment dû se remettre en question quant à la vitesse exacte à laquelle certaines de ces grandes banques centrales allaient resserrer leurs politiques", a déclaré Edward Moya, analyste de marché senior chez Oanda.

TAUX

Le rendement des bons du Trésor à dix ans s'octroie un point de base à 1,5351%, après un creux de trois semaines jeudi à 1,509.

PÉTROLE

Le marché du pétrole est en légère hausse après que l'Opep+ a décidé de relever comme prévu sa production de 400.000 barils par jour, ignorant les appels des Etats-Unis à un relèvement plus marqué afin de faire baisser les cours.

Le baril de Brent gagne 0,06% à 80,59 dollars et le brut léger américain prend 0,55% à 79,24 dollars.

(Édité par Jean-Stéphane Brosse)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingenieur-e Mécanique

Safran - 23/11/2022 - CDI - Poitiers

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

60 - Liancourt

Ravalement d'une maison de maître de 5 logements collectifs locatifs, rue des Arts et Métiers

DATE DE REPONSE 15/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS