Patrons et syndicats de concert

Dans la chimie et la métallurgie, un texte commun a été élaboré sur la politique industrielle. Une première.

Partager

Cinq syndicats autour de la table au côté d’industriels de la métallurgie (UIMM) et de la chimie (UIC). A la sortie: un consensus exposé dans une lettre au président de la République, cosigné par les partenaires sociaux, détaillant «leurs priorités et le contenu d’une politique pour l’industrie ». Cette initiative inédite, lancée avant les états généraux, a permis d’aborder les sujets de fonds en marge du cadre habituel de la négociation sociale ou des revendications sectorielles.

«C’était depuis longtemps un souhait des syndicats», rappelle Jean-François Pilliard, le délégué général de l’UIMM. Objectif: imiter le dialogue social à l’allemande et son fameux consensus. De fait, le diagnostic a fait l’unanimité pour les quatre syndicats (CFECGC, CFDT, CFTC et FOmétallurgie) ayant signé le texte, avec l’UIMM et l’UIC, la CGT se contentant de participer aux débats. Patrons et syndicats ont identifié quatre chantiers prioritaires: la refonte du système d’aide aux entreprises, la gestion des emplois et des compétences, la mesure de la productivité et le développement de politique de filières.

Ils devraient se réunir pour présenter leurs propositions concrètes ces prochains mois. Au-delà, c’est surtout de la cohérence que les partenaires sociaux réclament. Ils appellent à clarifier les rôles de différents acteurs dans la politique industrielle et à éviter les gaspillages. Pour l’UIC et l’UIMM, cette nouvelle forme de dialogue social pourrait «constituer un exemple pour d’autres délibérations». Au Medef et à sa présidente d’apprécier l’opportunité de leur emboîter le pas.

0 Commentaire

Patrons et syndicats de concert

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS