Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Plus que deux candidats à la présidence du Medef

Cécile Maillard ,

Publié le , mis à jour le 21/06/2018 À 10H38

Olivier Klotz, président du Medef Alsace, a annoncé qu'il se retirait de la course à la présidence du Medef et soutenait la candidature d'Alexandre Saubot. Le duel annoncé dès le début de la compétition entre l'ancien président de l'UIMM et Geoffroy Roux de Bézieux aura donc bien lieu. Issue le 3 juillet avec le vote de l'Assemblée générale.

Plus que deux candidats à la présidence du Medef
Alexandre Saubot (à gauche) et Geoffroy Roux de Bézieux (à droite) sont les deux derniers candidats à s'affronter pour la présidence du Medef.

Il voulait prendre son temps avant de communiquer son choix, on connaît celui-ci depuis mercredi 20 juin. Olivier Klotz, président du Medef Alsace et dernier des "petits candidats" encore en lice pour la présidence du Medef, après le retrait de six personnalités depuis le début de la compétition, a annoncé qu'il se retirait et appelait à soutenir Alexandre Saubot.

Le duel tant annoncé entre l'ancien président de l'UIMM et Geoffroy Roux de Bézieux aura donc bien lieu. Parmi les anciens candidats, Frédéric Motte, président du Medef des Hauts-de-France a également rallié Alexandre Saubot, quand Patrick Martin, Dominique Carlac'h, Jean-Charles Simon ont choisi de soutenir Geoffroy Roux de Bézieux.

Le 11 juin, étape importante mais non décisive dans la course à la présidence du Medef, le conseil exécutif de l’organisation patronale avait choisi de soutenir Geoffroy Roux de Bézieux, qui a emporté 22 voix contre 16 pour son principal adversaire, Alexandre Saubot. Patrick Martin était soutenu par 5 des 45 membres du conseil exécutif, Olivier Klotz par 1.

Ce vote est purement indicatif. En 2013 déjà, Geoffroy Roux de Bézieux était arrivé en tête des votes du conseil exécutif, mais il avait dû s'incliner devant Pierre Gattaz et retirer sa candidature pour le soutenir lors du vote de l'Assemblée générale. Autant dire que ses appels au rassemblement en direction d'Alexandre Saubot ont fait pschitt...

Soutiens des fédérations

Les grandes fédérations auront bientôt toutes fait connaître leur position. Parmi les dernières, celles des industries chimiques, l'Union française de l'électricité, l'Association française de l'aluminium, la fédération de la propreté, ont annoncé soutenir Alexandre Saubot. Dans les semaines précédentes,  la fédération des travaux publics, de la métallurgie, des banques, du commerce et de la distribution, le GIFAS (industries aéronautiques et spatiales),  le Syntec numérique, avaient déjà annoncé soutenir Alexandre Saubot, patron du groupe Haulotte et président de l’UIMM ces dernières années.

Récemment, la Fédération française des industries de santé a préféré la candidature de Geoffroy Roux de Bézieux, après la Fédération française du bâtiment, poids lours du Medef. Son président, Jacques Chanut, avait eu un différend avec Alexandre Saubot lors de la négociation sur l'assurance-chômage, démissionnant du pôle social du Medef pour marquer son mécontentement. Le président de Notus technologies est également soutenu par la fédération des assureurs, celle des industries alimentaires et une trentaine de Medef territoriaux.

Le Medef est donc divisé et le combat, serré, même si, à ce stade, le soutien des fédérations à la candidature d'Alexandre Saubot semble peser plus lourd que celui des nombreux Medef territoriaux séduits par Geoffroy Roux de Bézieux.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle