Patrick Jeantet, nouveau Président de SNCF Réseau

Après le refus par l’Arafer de valider la candidature de Jean-Pierre Farandou à la tête de SNCF Réseau, le Président de la République a proposé Patrick Jeantet, le directeur général délégué d’ADP. Et l'Autorité s'est empressé de donner son accord. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Patrick Jeantet, nouveau Président de SNCF Réseau

Le jeu de chaises musicales entre le ferroviaire et l’aérien tourne à plein régime. Alors que Jean-Marc Janaillac, le patron de Transdev, - il a réussi à redresser une entreprise mal en point - va prendre les rênes d’Air France, Patrick Jeantet est annoncé à la tête de SNCF Réseau. L’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) saisie le 2 mai 2016 par le Président du conseil de surveillance de la SNCF vient de remettre sa décision, mercredi 11 mai au soir. Elle valide la proposition de nomination de Patrick Jeantet à la présidence du conseil d’administration de SNCF Réseau, pour succéder à Jacques Rapoport, démissionnaire.

Depuis le 24 février et l’annonce de la démission de Jacques Rapoport, de nombreux noms ont circulé pour le remplacer à la présidence du gestionnaire des infrastructures ferroviaires, SNCF Réseau (ex-RFF). L’un d’entre eux, Jean-Pierre Farandou, patron de Keolis a même cru que son heure était venue, quand il a été proposé par la Président de la République. Mais c’était sans compter sur le gendarme du rail, très pointilleux sur les principes. L’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) dirigée par Pierre Cardo pour quelques semaines encore a rejeté il y a un mois cette candidature du fait de la trop grande proximité entre ce candidat et SNCF Mobilité. Un argument plus qu’acceptable quand on connait la parcours de Jean-Pierre Farandou à la SNCF.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le traumatisme de Brétigny-sur-Orge

Plutôt que de tenter de passer en force en faisant appel devant le Conseil d’Etat, la présidence de la République et la SNCF ont choisi la voie de la sagesse en faisant appel à Patrick Jeantet, actuel directeur général délégué du groupe ADP. A 53 ans, ce diplômé de l'Ecole Polytechnique et de l'Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, a tout de même exercé les fonctions de directeur général adjoint puis de directeur général délégué en charge de l'international chez Keolis entre 2005 et 2011. Mais le régulateur du ferroviaire ne devrait pas opposer son veto à cette candidature.

Une fois nommé, le plus dur attend Patrick Jeantet. SNCF Réseau n’en finit pas d’aggraver sa dette (42 milliards d’euros) et le traumatisme de Brétigny-sur-Orge (Essonne) qui a fait 7 morts en juillet 2013 est toujours présent.

Olivier Cognasse

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS