Patrick Bernasconi, entrepreneur de tradition plus que de passion

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Patrick Bernasconi, entrepreneur de tradition plus que de passion

Devenir patron de son entreprise ? Il n’en a pas vraiment rêvé. C’était une évidence de reprendre l’entreprise familiale créée en 1933. "J’en ai toujours entendu parler, du matin au soir. Ça s’est fait naturellement", confie Patrick Bernasconi. Formé à l’ESTP, il succède, à peine trentenaire, à son père en 1985. Il recentre l’entreprise normande, abandonnant l’activité travaux publics pour se concentrer sur le métier des réseaux, puis se développera en Guadeloupe et à Albi. Aujourd’hui, il n’assure plus la gestion opérationnelle. "Il faut savoir déléguer", explique-t-il.

Son entreprise : Bernasconi TP (travaux publics)

C.A. 2012 : Environ 10 millions d’euros

Effectif : 43 salariés

 

Président de la Fédération nationale des travaux publics, adroit et politique, c’est davantage un pro des relations sociales (négociateur de l’accord emploi du 11 janvier) qu’un foudre de guerre du business. Avant que le conseil exécutif ne se prononce, ce fidèle de Laurence Parisot avait déclaré qu'il ne se lancerait que si sa candidature ne venait pas semer le trouble. Mais privée de la possibilité d'un troisième mandat, Patrick Bernasconi a officiellement déclaré sa candidature le 3 avril.

Anne-Sophie Bellaiche

Patrick Bernasconi Engagement by L'Usine Nouvelle

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS