Pas très COP 21, les fleurs de la Saint-Valentin

En ce mois de Saint-Valentin, les Pays-Bas, premier exportateur mondial de fleurs, sont particulièrement sollicités. Le pays doit néanmoins affronter la concurrence de pays aux coûts de production moindres, dont il importe parfois les fleurs avant de les réexporter. En bout de chaîne, la rose, variété star de la fête des amoureux, voit ses cours s’envoler à cette occasion.

Il y a de fortes chances pour que les fleurs que vous offrirez ou recevrez – peut-être – dimanche 14 février à l’occasion de la Saint-Valentin soient de véritables globe-trotters ! Les exportations mondiales de fleurs et de plantes représentent un marché de 20 milliards de dollars par an. Les Pays-Bas, qui demeurent l’épicentre du commerce mondial des fleurs, sont toujours plus concurrencés. S'ils se sont arrogés, en 2013, 52% du commerce mondial des fleurs coupées (production et importations comprises), cette part de marché s'élevait à 58% dix ans plus tôt. A l’export, part de la Colombie s’élève à 15%, devant l’Equateur (9%) et le Kenya (7%).

Les fleurs ne prennent pas toutes l'avion

A l’instar de nombreux autres secteurs, l’essor des flux horticoles est porté par le développement du transport par conteneurs. Environ 15% des exportations colombiennes de fleurs coupées sont ainsi expédiées par voie maritime. A titre d'exemple, un conteneur de 40 pieds (12,19 mètres) peut embarquer jusqu’à 150 000 tiges de chrysanthèmes. L’amélioration des variétés et des conditions de transport, couplées au développement des installations logistiques, favorisent peu à peu ce mode de livraison. Au même titre que son coût, jusqu’à deux fois inférieur à celui du fret aérien.

(Cliquer sur la carte des flux d'exportations établie par Rabobank pour l'afficher en grand format)

Pas si romantiques, les Français ?

Les Etats-Unis et l’Allemagne constituent les premiers importateurs mondiaux de fleurs coupées (15% des achats pour chacun de ces pays). La France arrive en sixième position, avec 6% des achats mondiaux.

En Allemagne, la dépense moyenne en fleurs par habitant s’élève à 40 euros par an, auxquels s’ajoutent 30 euros pour les plantes. En France, ce panier annuel moyen est de 66 euros (hors Toussaint et obsèques).

Au sein de l’Union européenne, les flux de marchandises émanent quasi-exclusivement des Pays-Bas, lesquels exportent principalement à destination de l’Allemagne, du Royaume-Uni et de la France.

La rose, star de la Saint-Valentin

Sans surprise, le commerce des fleurs s’emballe chaque année au mois de février, pour la Saint-Valentin. La rose constitue la variété la plus offerte à cette occasion. En février 2015, les Pays-Bas ont importé près de 438 millions de tiges de roses (+28% sur un an), principalement depuis le Kenya et l’Ethiopie.

Sur cette période, la France a importé 48 millions de roses, dont 69% venaient des Pays-Bas, pour une valeur de 17 millions d’euros. Selon les Douanes, ce volume était en hausse de 9% par rapport à février 2014.

Sur le marché de Rungis, en 2015, la rose a représenté 42% (en nombre de tiges) des arrivages de la septième semaine de l’année, d’après les données de France AgriMer, l’établissement national des produits de l’agriculture et de la mer. Sur cette même période, la part de marché de la rose dans les achats de fleurs des ménages s’est élevée à 59%, devant les orchidées, les lys et les tulipes.

A Rungis, les cours de la rose Red-Naomie, rouge (photo), et de la rose Avalanche, blanche, grimpent à l’approche de la Saint-Valentin (graphique ci-dessus). Entre la sixième et la septième semaine de l’année, le prix de la Red-Naomie augmente, selon la taille des fleurs, de 60% à 100% !

Franck Stassi

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lille

Sécurité d'un événement et des personnes.

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS