Pas plus de 5 % de biocarburants en Europe d'ici à 2020

Bruxelles tente de réduire la part des agrocarburants dits de première génération, qui impactent trop lourdement la production agricole à visée alimentaire.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Pas plus de 5 % de biocarburants en Europe d'ici à 2020

La France a entendu l'appel de la Commission européenne avant même sa propre décision sur les biocarburants. Le 11 octobre, le ministère de l'Agriculture annonçait que les aides gouvernementales aux agrocarburants de première génération seront progressivement suspendues d'ici à 2015, au lieu de 2018 comme le prévoit la réglementation européenne.

Dans le même sens, Bruxelles annonce ce 17 octobre vouloir plafonner la part des biocarburants de première génération (colza, blé, maïs, betteraves...) afin d'encourager la filière à développer des biocarburants à base d'autres matières premières comme les déchets, les algues ou la paille.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Ainsi, ceux de première génération ne devront pas dépasser le seuil des 5 % d'ici 2020, comme le propose la Commission européenne.

L'objectif est de "restreindre la conversion de terres en cultures destinées à la production de biocarburants et d'accroître les effets bénéfiques pour le climat des biocarburants utilisés dans l'Union européenne", est-il expliqué dans un communiqué.

"Cette proposition encouragera les biocarburants les plus performants", a assuré le commissaire européen à l'Energie, l'Allemand Günther Oettinger, come le rapporte l'AFP.

"Elle n'est pas parfaite, mais c'est très important pour assurer que l'avenir de biocarburants soit plus durable", a jugé la commissaire en charge du climat, Connie Hedegaard.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS