Pas encore d'accord sur les mesures d'austérité en Grèce

ATHENES (Reuters) - Les chefs des partis politiques grecs n'ont pas encore conclu d'accord sur un ensemble de mesures d'austérité applicables dans les deux ans qui viennent, a déclaré l'un des responsables d'une des formations de la coalition du Premier ministre Antonis Samaras.

Partager

Fotis Kouvelis, chef du parti de la Gauche démocratique, a précisé qu'il avait rejeté le principe d'une réduction généralisée des traitements et des retraites et qu'il fallait protéger les revenus les plus faibles.

Les discussions pour trouver un accord se poursuivent, a-t-il ajouté.

Le ministre des Finances a annoncé mardi soir que le gouvernement grec avait recensé des mesures d'austérité représentant un montant global de 11,7 milliards d'euros, qui devront être soumises à l'approbation des dirigeants de la coalition gouvernementale.

Yannis Stournaras a précisé mercredi qu'il restait à régler uniquement des questions techniques pour parvenir à un accord.

Lefteris Papadimas, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marine Pennetier

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS