L'Usine Energie

Pas de taxe européenne sur l'importation du pétrole de sables bitumineux

Myrtille Delamarche , ,

Publié le

Après plusieurs années de bras de fer avec l’industrie pétrolière, le Parlement européen a finalement abandonné l'idée de taxer l'import de pétrole de sables bitumineux au titre des 23% d’émissions de CO2 supplémentaires résultant de leur procédé d’extraction comparé aux pétroles conventionnels.

Pas de taxe européenne sur l'importation du pétrole de sables bitumineux © Ludovic Dupin - L'Usine Nouvelle

Le Parlement européen a voté à une très faible majorité (337 voix pour, 325 contre), le 17 décembre, la directive sur la qualité des carburants. Le pétrole tiré des sables bitumineux canadiens s’est vu attribuer le même niveau d’émissions de CO2 que le pétrole conventionnel. La Commission européenne, si elle a renoncé à qualifier l’extraction de ces pétroles de procédé "hautement polluant", reconnaît tout de même que l’exploitation de ces gisements rejette 23% de carbone de plus que les hydrocarbures classiques.

Ces émissions plus élevées ne seront donc pas prise en compte, et les raffineurs n’auront pas obligation de distinguer la part de pétrole non-conventionnel dans les mélanges qu’ils importent. Les compagnies pétrolières, par contre, devront qualifier leur production par origine, ce qui ouvre la voie à une révision de la loi dans un second temps, espèrent les associations écologistes.

Lire la suite sur Indices&Cotations

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte