Pas de Rafale au Canada, module d’Airbus, camion électrique, prix des carburants... Les cinq articles les plus lus cette semaine

Sylvain Arnulf

Publié le

Quels articles vous ont le plus intéressés cette semaine sur le site de L'Usine Nouvelle ? Dans notre top 5, la non-vente du Rafale au Canada, le module conçu par Airbus pour la mission Orion, le camion électrique et autonome de Nikola Motor...

Pas de Rafale au Canada, module d’Airbus, camion électrique, prix des carburants... Les cinq articles les plus lus cette semaine
Le Rafale ne sera pas vendu au Canada.
© Dassault Aviation - K. Tokunaga

1 – Après la Belgique, le Canada non plus n’aura pas le Rafale comme avion de chasse

Après le couac en Belgique, l'avion de chasse français Rafale connaît un nouveau raté, au Canada cette fois-ci, mais pour des raisons différentes : son fabricant Dassault Aviation a préféré se retirer de cet appel d'offres à plus de 10 milliards d’euros. Une décision confirmée le 8 novembre par la Direction générale de l'armement (DGA).

2 - [En images] Le module d'Airbus pour le vaisseau spatial qui emmènera les astronautes au-delà de la Lune

Quatre ans après avoir décroché le contrat, Airbus livre le 5 novembre à la Nasa un premier module central pour le vaisseau spatial habité de la mission Orion. Objectif, effectuer des missions lointaines à partir de 2020. Retour sur une prouesse technologique.

3 - [En images] Nikola Motor dévoile un camion à hydrogène autonome destiné au marché européen

L’américain Nikola Motor – rival de Tesla – dévoile des images de son nouveau poids-lourd à hydrogène, le Nikola Tre. Il est destiné au marché européen.

4 – Dassault Aviation affiche ses ambitions dans le domaine des avions spatiaux

Le français Dassault Aviation, fabricant notamment du Rafale, se positionne comme un fournisseur de technologies capables de manoeuvrer les futurs avions spatiaux à la fois civils et militaires, et non comme un avionneur à part entière.

5 - [Vrai ou faux] Le gouvernement organise-t-il la hausse des prix du carburant ?

Le Président de la République Emmanuel Macron assume l'augmentation des taxes sur les prix des carburants alors que le mouvement de contestation prend de l'ampleur chez les automobilistes, avec un blocage des routes annoncé pour le 17 novembre. Le gouvernement explique que le cours du pétrole est en grande partie responsable de la hausse des prix. Qu'en est-il vraiment ?

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

10/11/2018 - 16h11 -

Les Français sont en colere pas seulement a cause de l'augmentztion des taxes mzis également parce qu'ils ne comprennent pas . Il faut que ce gouvernement nous explique de la manière la plus claire possible son plan de transition énergétique a l'horizon 2040. Que prevoit-on ? Quelles sont les nouvelles technologies à developper et à mettre en place? Ou et quand ? Combien ça va couter et comment le financer? Quelles sont les futures augmentations de taxes a prévoir? Quel est le programme précis de la fermeture de certaines de nos centrales nucléaires? Etc...etc... Il faut que les Francais y voient clair !
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte