Pas de lifting pour l'Airbus A 320 et le Boeing 737

Les deux avionneurs ont à nouveau renvoyé aux calendes grecques la remotorisation de leurs avions vedettes : l'A320 et le B737. Il y deux raisons à cette reculade. Primo, les compagnies aériennes - telle Air France-KLM - sont dubitatives quant à l'intérêt d'acheter ces avions modernisés permettant une économie de carburant d'environ 5 %. Elles préféreraient attendre les avions de nouvelle génération promettant de 15 à 20 % d'économies. Deusio, les ingénieurs d'Airbus et de Boeing n'ont pas le temps de plancher sur ces projets... Ils sont totalement accaparés par les difficultés de leurs programmes en cours : les A 400M et autres B 787.

Partager

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement