Pas de licenciements en Allemagne, France et Royaume-Uni, promet Airbus

BERLIN (Reuters) - Il n'y aura aucun licenciement chez Airbus en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, a annoncé jeudi l'avionneur européen dans la foulée de la conclusion d'un accord avec le syndicat IG Metall.

Partager

Pas de licenciements en Allemagne, France et Royaume-Uni, promet Airbus
Il n'y aura aucun licenciement chez Airbus en Allemagne, en France et au Royaume-Uni. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

Lourdement pénalisé par les retombées économiques de la crise sanitaire, Airbus s'est résolu à supprimer 15.000 postes dans le cadre d'une restructuration qui vise surtout ses sièges en France et ses usines en Allemagne, ont expliqué des sources de Reuters.

Le syndicat allemand IG Metall et le comité d'entreprise qui représentent les salariés allemands d'Airbus ont dit avoir trouvé un accord avec le constructeur permettant de préserver l'emploi et les sites jusqu'à la fin 2023.

Près de 1.300 salariés d'Airbus Germany et un millier d'employés de la filiale Premimum Aerotec ont accepté de quitter leurs entreprises entre novembre et février, a fait savoir Holger Junge, qui dirige le comité d'entreprise d'Airbus.

"Les chiffres de la production se sont stabilisés, mais nous n'avons pas surmonté la crise", a-t-il dit.

Airbus, qui emploie environ 55.000 personnes en Allemagne, s'est engagé à ne pas supprimer d'autres postes en recourant au travail à temps partiel et en réduisant les volumes horaires de jusqu'à 20% à partir de 2022, a-t-il dit

(Christina Amann et Alexander Huebner; version française Nicolas Delame)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS