Pas de licenciements chez ExxonMobil à Notre-Dame-de-Gravenchon

Social

Partager

A l’occasion du dernier comité d’entreprise, la direction d’ExxonMobil Chemical France de Notre-Dame-de-Gravenchon (Seine-Maritime) a présenté une nouvelle copie de son « plan de sauvegarde de l’emploi », cette fois sans licenciements secs.

Sur le fond, le plan est maintenu, justifié par « une activité chimie française du groupe qui a perdu 115 millions d’euros en 2008 et 17 millions en 2009. Ce qui oblige le groupe à diminuer les fabrications de produits de commodités et à renforcer l’élaboration de produits complexes à haute valeur ajoutée ». Mais sur la forme, il est bien différent de sa première version.

Le plan prévoyait la suppression d’environ 180 postes et la création de 47 postes liés à la nouvelle organisation. Au total, 133 salariés sur les 1 300 du site devaient quitter l’entreprise. « Nous avons obtenu des avancées », constate Reynald Prévost, délégué FO chez ExxonMobil Chemical France, « la direction s’est effectivement engagée à ce qu’il n’y ait aucun licenciement sec. Des postes vont être ouverts dans l’ensemble du groupe et des formations pour changer de métier proposées. Des congés de fin de carrière seront également mis en place ».

En attendant, l’ouverture du protocole du PSE est retardée, les représentants du personnel au comité d’entreprise ayant demandé une expertise économique pour juger de la justification, avérée ou non de la restructuration pour un motif économique.

En revanche, les représentants du personnel ont appris une nouvelle qu’ils estiment plutôt positive « en attendant de plus amples informations ». La direction leur a en effet annoncé que le projet d’ExxonMobil de construire d’une plate-forme pétrochimique au Qatar, potentiellement concurrentielle des activités du site normand en alimentant le marché européen pour certains produits, était pour l’heure « en stand-by ».


De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS