Pas d’impact du tremblement de Terre en Corée du Sud pour les usines de Samsung, SK Hynix et LG

Le tremblement de Terre, qui a secoué le Sud-Est de la Corée du Sud, n’aurait pas affecté les usines de puces mémoires de Samsung et SK Hynix, et d’écrans plats de Samsung et LG dans la région. La production, suspendue pendant la secousse, aurait repris normalement. L'électronique mondiale est rassurée.

Partager
Pas d’impact du tremblement de Terre en Corée du Sud pour les usines de Samsung, SK Hynix et LG
Usine de SK Hynix de production de puces mémoires

L’électronique mondiale retient son souffle. Un tremblement de Terre d’une magnitude de 5,4 a frappé le Sud-Est de la Corée du Sud autour de la ville Pohang le 15 novembre 2017 vers 2 heures et demi de l’après-midi, heure locale. La secousse a été ressentie jusqu’à 370 km de l’épicentre du séisme, y compris à Seoul, la capitale. La région concentre des méga usines ultra sensibles de puces mémoires et d’écrans plats qui fournissent le monde entier. Les trois industriels concernés, Samsung Electronics, SK Hynix et LG Display, déclarent n’avoir subi aucun dégât. C’est-ce que rapporte le journal The Korea Herald.

Principale zone de production de puces mémoires

Samsung Electronics et SK Hynix disposent dans la zone touchée d'importants sites industriels de production de mémoires Dram et flash. A eux deux, ils trustent 74,5% du marché mondial des mémoires Dram et de 48,5% de celui des mémoires flash, selon le cabinet TrendForce. Deux familles de composants actuellement en forte tension provoquant des difficultés d'approvisionnement et une flambée des prix.

De son coté, LG Display se présente comme le numéro un mondial des écrans plats. Il fournit non seulement sa société sœur LG Electronics, numéro deux mondial de la télévision et l’un des plus gros constructeurs de mobiles dans le monde, mais aussi Apple, Sony ou encore Panasonic. De même Samsung Display domine à plus de 95% selon les analystes les écrans Oled pour smartphones. Il fournit non seulement sa maison mère, Samsung Electronics, numéru un mondial des téléviseurs et smartphones, mais aussi Apple pour son nouvel iPhone X. Les deux industriels disposent de cinq usine dans la région du séisme. Mais ils ont aussi des usines ailleurs en Corée du Sud.

Inquiètudes dans la chaine logistique mondiale

Selon les trois constructeurs, la production a été immédiatement suspendue dès que la secousse a été détectée. Elle a ensuite repris normalement, sans constater de dégât majeur.

Comme le voisin japonais, la péninsule coréenne subit régulièrement des tremblements de Terre qui mettent à rudes épreuves l’outil industriel du pays, grand exportateur de composants et équipements électroniques, ce qui soulève à chaque fois de grandes inquiétudes dans la chaine logistique mondiale. Le 3 septembre 2017, le pays du matin calme a enregistré une secousse d’une magnitude de 6,3 sans déplorer de dégât sur la production industrielle.

Le cabinet TrendForce attire l'attention sur les risques pour l'industrie mondiale de dépendre d'une région à forte activité sismique. Notamment dans les écrans Oled où les coréens Samsung Display et LG Display sont les deux principaux fournisseurs au monde.

0 Commentaire

Pas d’impact du tremblement de Terre en Corée du Sud pour les usines de Samsung, SK Hynix et LG

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS