Pas d'amélioration du marché automobile à attendre pour 2013

Selon les prévisions de l'agence de notation Fitch Ratings, les chiffres du marché automobile européen devraient rester mauvais l'an prochain.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Pas d'amélioration du marché automobile à attendre pour 2013

Après les mauvais chiffres du marché français pour le mois de novembre, voici de nouvelles estimations qui ne sont pas engageantes pour les constructeurs automobile français et européens. Selon l'agence de notation Fitch Ratings, les immatriculations ont reculé de 8 % en Europe en 2012, en recul pour la sixième année consécutive. Ainsi, en 2007, le marché européen avait culminé à 15 millions de voitures. Il devrait être aux alentours de 12 millions à la fin de l'année.

Les constructeurs généralistes, du type PSA (dont le taux d'utilisation des capacités de production serait inférieur à 60 % selon l'agence, alors que le seuil de rentabilité se situe entre 75 et 80 %), Fiat (avec un taux à peine supérieur à 40 %...) et Renault, sont à la peine. L'agence se montre d'ailleurs inquiète pour la marque au lion : "Il est très probable que même en 2015, ils continuent à perdre de l'argent" estime Emmanuel Bulle, analyste automobile.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Par ailleurs, selon Fitch, la croissance devrait se ralentir dans les marchés émergents, ce qui devrait réduire les marges de manœuvres des constructeurs, toujours aspirés par une guerre des prix sur le marché européen. L'agence souligne la difficulté, voire l'incapacité dans certains cas, des constructeurs à s'attaquer au problème de surcapacité de production, notamment dans les années 2008-2009. Aux fermetures de sites GM à Anvers (2010), Fiat à Termini (2011), Saab Trolattan (2011) et celles prévues en 2013 chez Ford à Southampton et Dagenham, et à PSAAulnay en 2014, répondent huit ouvertures d'usines entre 2007 et 2012 dans les pays de l'Est (Russie, Ukraine, Serbie et Hongrie), note l'agence.

Par Patrick Deniel

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS