Particules fines : la Commission européenne va imposer des filtres aux véhicules essence

Les représentants des Etats membres se sont exprimés à une large majorité en faveur de cette proposition visant à équiper les véhicules essence à injection directe.

Partager
Particules fines : la Commission européenne va imposer des filtres aux véhicules essence
Les moteurs des véhicules essence à injection directe devront être équipés de filtres

Après les émissions d’oxydes d’azote (NOx), la Commission européenne part en croisade contre les émissions automobiles de particules fines. Et après le diesel, c’est à l’essence que s’attaque Bruxelles. Au cours d'une réunion technique mardi 20 décembre, les représentants des Etats membres ont adopté "à une large majorité" une proposition visant à équiper d'un filtre à particules les véhicules essence à injection directe, rapporte la Commission dans un communiqué.

La décision doit encore être validée en Conseil par les Etats membres, rappelle Les Echos. Mais sur 28 pays, 23 ont déjà se sont exprimés en faveur de cette proposition, dont la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne, liste le journal. Cette mesure devrait ensuite entrer en vigueur dès septembre 2017 pour les nouveaux modèles, et un an plus tard pour les véhicules neufs.

Des filtres obligatoires, "en pratique"

"Les émissions de particules fines représentaient jusqu’à présent un problème lié exclusivement aux véhicules diesel", justifie la Commission dans son communiqué. "Cependant, les particules émises sont de plus en plus petites et 'invisibles' à l’œil. Ces particules, petites mais toujours cancérogènes, sont émises aussi bien par les voitures diesel que les véhicules essence dotés de la technologie d’injection directe. Bien que la Commission ne prescrive pas le type de technologies susceptible d’être utilisé par les constructeurs pour atteindre les limites imposées, en pratique, tous les véhicules essence à injection directe devront introduire des filtres à particules pour attendre les limites d’émissions fixées lors des tests de conduite", défend Bruxelles.

Sous pression depuis l’affaire Volkswagen, la Commission y voit une mesure "très efficace" pour faire baisser les émissions polluantes. De quoi satisfaire certaines ONG, comme Transport & Environment, qui s’est félicité de l’intention de Bruxelles de faire passer à 50% le seuil maximal d’émissions des particules fines. Les constructeurs réclamant de leur côté des taux d’émissions cinq à six fois plus élevés, rappelle Les Echos.

Les tests affinés

Afin de limiter les émissions polluantes, la Commission veut aussi obliger les constructeurs à indiquer sur le certificat d'homologation les émissions réelles produites par le véhicule. Les tests vont eux aussi être affinés, indique la Commission dans son communiqué. Et ce, afin de mieux prendre en compte l’impact des courts trajets en ville et le démarrage à froid qui génère plus de pollution en ville, rappelle Bruxelles. Le démarrage à chaud sera également intégré.

0 Commentaire

Particules fines : la Commission européenne va imposer des filtres aux véhicules essence

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS