Quotidien des Usines

Parisot Sièges International obtient une prolongation de sa période d'observation

,

Publié le

Social


Parisot Sièges International (Berteaucourt-les-Dames, Somme) qui avait été placé le 2 juin 2006 en redressement judiciaire par le Tribunal de commerce d'Amiens a obtenu la prorogation pour six mois de sa période d'observation, la première période d'observation de six mois s'achevant le 1er décembre.
Le fabricant de sièges rembourrés (canapés, salons, banquettes) pour la grande distribution spécialisée (Conforama, But et Fly principalement) qui employait 636 salariés avait présenté le 17 juillet lors d'un CE un « plan de restructuration » prévoyant 216 suppressions d'emploi ainsi qu'un plan de reclassement des salariés et « différentes mesures permettant de réduire le nombre de licenciements bruts ». 

Filiale du groupe Parisot (4 500 salariés, 450 millions d'euros de chiffre d'affaires) spécialiste du meuble d'entrée de gamme, Parisot Sièges International (SAS) enregistrait des pertes depuis 2001 et avait du essuyer de grosses difficultés commerciales entre 2005 et 2006. L'entreprise tente de mettre en place une nouvelle organisation ainsi qu'un « plan de relance commerciale » couplé à « un plan de relance produit » orientés vers une amélioration de la qualité et du service clients.

De notre correspondante en Picardie, Claire Garnier
 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte