Paris pour une initiative à l'Onu contre la propagande en ligne

NATIONS UNIES (Reuters) - La France a demandé jeudi aux Etats membres de l'Onu de travailler sur un cadre légal qui rendrait les opérateurs des réseaux sociaux partiellement responsables des contenus "de haine" mis en ligne via leurs plate-formes.

Partager

"Il y a des vidéos de haine, des appels à la mort, de la propagande qui restent sans réponse et à laquelle nous devons répondre", a déclaré à la presse le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes, Harlem Désir, en marge d'une réunion de l'Assemblée générale des Nations unies consacrée à la montée des violences antisémites.

Deux semaines après les attaques djihadistes qui ont fait 17 morts à la rédaction de Charlie Hebdo, dans une fusillade à Montrouge et dans une supérette casher de la porte de Vincennes, Harlem Désir a prôné un changement radical de la manière dont les gouvernements traitent avec les géants du secteur des réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter.

"Nous devons limiter la dissémination de ces messages", a-t-il dit. "Nous devons établir un cadre légal afin que ces plate-formes sur internet, les grandes compagnies qui gèrent les réseaux sociaux, soient appelées à agir de manière responsable."

Accroître le contrôle des contenus islamistes radicaux qui circulent sur internet et sont considérés comme un vecteur de la radicalisation des candidats au djihad est un des axes de la réflexion engagée en France comme en Europe pour contrer la menace djihadiste.

Notant que les sites concernés avaient banni les contenus à caractère pédopornographique à la demande des gouvernements, Harlem Désir a dit qu'il fallait parvenir à un résultat similaire pour les appels à la haine et la violence.

"Nous pensons que les propos racistes, antisémites qui circulent aujourd'hui via internet ou d'autre média ne relèvent pas de la catégorie de l'expression d'une opinion. Il devrait au contraire y avoir une loi nous autorisant à supprimer le rejet de l'autre, les appels à la violence et les appels à la mort", a-t-il dit, réclamant l'organisation dans les prochaines semaines d'une conférence internationale sur ce sujet.

Son homologue allemand, Michael Roth, a fait écho à sa demande. "Il nous faut un cadre juridique clair au sein de l'Union européenne et au niveau international", a-t-il dit.

(Louis Charbonneau, Henri-Pierre André pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 04/07/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - OPH 13 HABITAT

Travaux de ravalement, d'entretien et d'isolation des façades

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS