Paris pour un fonds de relance européen de 150-300 milliards par an sur 2021-2023

BRUXELLES (Reuters) - Paris propose que la Commission européenne émette des obligations afin de financer un fonds de relance pour l'Union européenne représentant 1% à 2% du produit national brut (PNB) par an, soit environ 150 milliards à 300 milliards d'euros, sur la période 2021-2023, selon un document consulté par Reuters.
Partager
Paris pour un fonds de relance européen de 150-300 milliards par an sur 2021-2023
Paris propose que la Commission européenne émette des obligations afin de financer un fonds de relance pour l'Union européenne représentant 1% à 2% du produit national brut (PNB) par an, soit environ 150 milliards à 300 milliards d'euros, sur la période 2021-2023, selon un document consulté par Reuters. /Photo prise le 19 février 2020/REUTERS/Yves Herman

Le montant devrait représenter "au moins 1% à 2% du PNB de l'UE par an au cours des trois prochaines années, ce qui apporterait au budget de l'UE un complément de 150 à 300 milliards d'euros chaque année entre 2021 et 2023", peut-on lire dans ce document.

"Les prêts aux États membres pourraient aider à combler l'écart mais ils doivent rester un complément aux subventions", précise la proposition française. "Il est également essentiel que ce fonds soit mis en place dès que possible, possiblement avant l'entrée en vigueur du prochain" cadre financier pluriannuel (CFP).

La proposition française survient en plein débat sur la manière de relancer l'économie du bloc, touchée de plein fouet par l'épidémie de coronavirus qui a mis à l'arrêt pendant plusieurs semaines l'activité économique dans la majorité des Etats membres.

La Commission européenne doit proposer la semaine du 18 mai un nouveau budget conjoint pour l'ensemble des 27 États membres pour 2021-2027 et un fonds de relance.

Sur franceinfo mardi, le commissaire européen au Marché intérieur Thierry Breton a indiqué que la CE travaillait sur un "fonds" de relance "gigantesque" qui "devrait se situer entre 1. 000 et 2.000 milliards d'euros" au total.

(Michel Rose et Gabriela Baczynska, version française Marine Pennetier, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Saint-Genis-Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - Meyreuil

Aménagement de la Bastide Ballon

DATE DE REPONSE 13/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS