L'Usine Aéro

Paris et Londres excluent de construire ensemble un porte-avion

Publié le

PARIS (Reuters) - La France et la Grande-Bretagne sont convenues vendredi de mutualiser certains de leurs programmes de défense, dont l'avion A400M, mais ont exclu de construire ensemble un porte-avion.

Les ministres de la Défense des deux pays se sont rencontrés à Paris pour débattre de leurs programmes d'armement en période d'austérité budgétaire qui frappe les deux pays.

"Il est logique d'examiner les dossiers où nous pouvons partager les actifs plutôt que d'agir séparément", a dit le ministre britannique, Liam Fox. "C'est une approche purement pragmatique."

Son homologue français Hervé Morin a précisé qu'une série de pistes étaient envisagées, notamment concernant les avions de transport A400 M, les avions ravitailleurs et les moyens navals.

Sur l'A400M d'EADS, il a ajouté que la coopération concernerait l'entretien, le maintien en condition opérationnelle et une éventuelle mutualisation des flottes.

Il a toutefois souligné que l'utilisation de porte-avions en commun n'était pas envisagée actuellement.

Elizabeth Pineau, John Irish, édité par Yves Clarisse

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte