Paris et les marchés européens clôturent en forte hausse

PARIS (Reuters) - La Bourse de Paris, comme l'ensemble des marchés européens, a terminé lundi en forte hausse, à son plus haut niveau de clôture des trois derniers mois, dopée par les bons résultats bancaires et des indicateurs macroéconomiques en Europe et aux Etats-Unis jugés rassurants.

Partager

L'indice CAC 40 a clôturé sur un gain de 2,99% à 3.752,03 points, son plus haut niveau de clôture depuis le 3 mai, dans un volume de 3,37 milliards d'euros sur les seules valeurs du CAC et de 3,93 milliards sur l'ensemble du marché.

Les autres grandes places européennes se sont également adjugé entre 2% et 3%: Londres a pris 2,65% et Francfort 2,34%. Du côté des indices paneuropéens, l'EuroStoxx 50 a gagné 2,92%, également à son plus haut des trois derniers mois, et l'EuroFirst 300 a progressé de 2,4%.

"Les marchés sont portés depuis le début de la séance par les valeurs financières et par un sentiment positif sur les résultats en général", estime Philippe Gijsels, responsable de la recherche chez BNP Paribas Fortis Global Markets. Il note que le marché profite aussi des prises de position de début de mois.

"De plus, les chiffres macroéconomiques en Europe sont assez solides et le bon niveau de l'indice ISM américain prouve que l'économie mondiale reste assez forte", ajoute-t-il.

L'indice PMI des directeurs d'achat en zone euro reflète un léger mieux dans l'industrie en juillet.

Aux Etats-Unis, l'indice ISM manufacturier de juillet est ressorti en baisse par rapport à juin, mais plus fort que prévu.

En outre, le département américain du Commerce a annoncé une hausse inattendue des dépenses de construction en juin.

BNP Paribas, premier contributeur à la hausse du CAC, a bondi de 5,27% à 55,490 euros après avoir publié des résultats du deuxième trimestre meilleurs que prévu et avoir affiché une sérénité face aux plans d'austérité en Europe.

HSBC (+5,26%) a aussi soutenu la cote en Europe après un résultat largement supérieur aux attentes.

A Paris, ArcelorMittal, plus forte hausse de l'indice CAC 40, a pris 5,86% à 24,760 euros, soutenue comme l'ensemble du secteur de l'acier en Europe, par un indice des directeurs d'achats chinois jugé rassurant.

Les pétrolières et parapétrolières ont bondi, dans le sillage du brut léger américain qui se traitait à 81,30 dollars le baril, en hausse de 2,35 dollars. Technip a pris 5,15% à 53,730 euros et Total 3,10% à 39,910.

Au moment de la clôture, l'euro s'échangeait à 1,3181/83 dollar contre 1,3060 la veille en fin de journée. La monnaie unique amplifie ses gains après avoir franchi un palier technique clé.

Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS