Parer aux trous de mémoire

Les internautes doivent retenir de nombreux mots de passe. Trop souvent, ils les oublient ! Heureusement, de nouveaux produits arrivent pour faciliter l'accès aux informations.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Parer aux trous de mémoire

Novell est surtout connu par les entreprises qui utilisent son serveur d'annuaire NetWare. C'est d'ailleurs avec cette technologie que la société américaine, dirigée par le Français Eric Schmidt, a décidé de se lancer dans DigitalMe. Ouvert le 5 octobre, www.digitalme.com veut répondre aux problèmes de mémoire... et de lassitude des internautes obligés de ressaisir régulièrement les mêmes informations personnelles sur de multiples sites Web. Ouvrir une MeCard (prononcer Micard) permet de rassembler, sans télécharger de logiciel spécifique, de façon sécurisée, toutes les informations régulièrement demandées sur les sites Web pour s'inscrire... ou acheter. Cette carte d'identité électronique rassemble tous les mots de passe et noms d'utilisateur. Avec un ou deux comptes e-mail et deux ou trois accès personnalisés à des sites Web, il y a en effet de quoi se tromper... S'il dispose d'une MeCard, l'internaute n'a besoin de retenir que deux éléments : son nom d'utilisateur et le mot de passe MeCard ! Idem pour le commerce électronique : Digitalme se charge de lire les formulaires des sites marchands et de délivrer les informations nécessaires comprises dans la MeCard. L'internaute n'a plus qu'à valider et à compléter les éléments manquants pour acheter. Fidéliser les internautes Les initiatives de ce genre se multiplient, notamment pour éviter la saisie à chaque achat des coordonnées bancaires. Microsoft a lui aussi lancé récemment son programme, baptisé Passeport, auprès des 40 millions d'abonnés de son service de messagerie gratuite sur le Web Hotmail.com. Avec les seuls identifiants de leur compte e-mail, les internautes peuvent gérer les accès aux autres sites Web. Mais les commerçants et les sites Web doivent utiliser la technologie Microsoft pour que les internautes puissent bénéficier de cette option d'accès universel. Novell, pour contrer Microsoft, s'est donc allié à AOL pour présenter InstantMe, un produit dérivé de DigitalMe. Grâce aux 45 millions d'utilisateurs de la messagerie électronique instantanée de AOL, Novell peut espérer séduire rapidement les internautes... et les commerçants. Car c'est là le véritable avantage de la MeCard : fidéliser. Si les sites se sont lancés dans la personnalisation des contenus, en faisant remplir des formulaires d'information et en délivrant des accès privilégiés, les internautes ont, eux, tendance à perdre leur mot de passe... A recommander aux victimes de trous de mémoire électroniques.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS