Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Paprec et Nicollin vont faire le tri pour la métropole de Lyon

, , , ,

Publié le

La métropole de Lyon a confié à Paprec et Nicollin le tri des déchets issus de la collecte sélective à partir du 1er octobre 2018. 25 millions d’euros vont être investis par Paprec dans un nouveau centre à Saint-Priest (Rhône) et 4 millions d'euros par Nicollin sur son site de Saint-Fons (Rhône).

Paprec et Nicollin vont faire le tri pour la métropole de Lyon
Paprec et Nicollin vont investir dans leur centre de tri respectif à Saint-Priest et à Saint-Fons (Rhône).
© Paprec

Après avoir été choisi par la métropole de Lyon pour effectuer le tri des déchets issus de la collecte sélective, pour une durée de sept ans, Paprec et Nicollin vont investir dans leur centre de tri respectif à Saint-Priest et à Saint-Fons dans l’agglomération lyonnaise (Rhône). Retenu pour traiter 60 % des déchets collectés (soit 41 000 tonnes par an), Paprec va créer un centre de tri d’une capacité de 60 000 tonnes par an à Saint-Priest dans l’est lyonnais (Rhône). 25 millions d’euros seront investis dans cette nouvelle unité qui sera opérationnelle en juillet 2019. Reconduit pour traiter 40 % des déchets (soit 27 000 tonnes), Nicollin va moderniser son centre de Saint-Fons (Rhône) dont la capacité sera portée à 40 000 tonnes en mars 2019.

67 emplois seront créés sur le nouveau site de Paprec et huit postes d’ici 2020 par Nicollin à Saint-Fons, en plus des 40 existants. Des "personnes éloignées de l’emploi" seront prioritairement recrutées, selon les souhaits de la métropole.

Une vingtaine de machines de tri optique de nouvelle génération

Les deux opérateurs se sont engagés pour un taux de valorisation global minimum de 95 % des matières entrantes et pour étendre le tri à l’ensemble des plastiques jusqu’aux barquettes PET mono couche utilisées en viennoiserie.

Pour atteindre ce résultat, les deux centres de tri seront équipés de machines de tri optique de Tomra Sorting et de la nouvelle technologie Sharp Eye qui permet d’optimiser le tri. La chaîne de Paprec conçue par l’ensemblier Aktid en comptera quinze, celle de Nicollin conçue par Hofman en intégrera quatre qui permettront de traiter les flux multi-matériaux et emballages légers dispatchés en neuf flux : journaux et revues, cartons, briques alimentaires, papiers cartons mêlés, acier, aluminium, PET clair, PET foncé, PEHD.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle