Paprec acquiert le recycleur et transporteur Deroo

Paprec vient d’acquérir Deroo, un recycleur et transporteur basé dans le Pas-de-Calais. Le groupe renforce son ancrage dans les Hauts-de-France, où il emploie plus de 1000 personnes.

Partager

Paprec acquiert le recycleur et transporteur Deroo
Les locaux de Deroo, à Wizernes (Pas-de-Calais).

Paprec n’en finit plus de grossir. Le groupe français spécialisé dans le recyclage et le traitement des déchets (1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires, 8000 personnes) vient de conclure l’acquisition de Deroo. Créée en 1951, cette entreprise familiale basée à Wizernes (Pas-de-Calais) compte 310 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 48 millions d’euros. "Les appels d’offres désormais sont nationaux et multi-matériaux : pour répondre, il fallait que nous nous adossions à un grand groupe", observe le dirigeant de Deroo, Marc Deroo. L’entreprise a été fondée par son grand-père. Ces dernières années, l’entreprise a notamment dû faire face à l’arrêt, en 2015, de la papeterie Arjowiggins de Wizernes. Deroo se caractérise également par son activité de transporteur, qui emploie 230 chauffeurs dans la région et les pays limitrophes.

A Wizernes, Deroo recycle 160 000 tonnes de papiers et cartons par an. Cette nouvelle unité complète l’ancrage de Paprec en Hauts-de-France, avec les six sites de Coved (racheté à la Saur en 2017) et deux installations à Pont-Sainte-Maxence (Oise), où se situe un centre de recyclage, ainsi qu’à Bimont (Pas-de-Calais), où sont stockés des déchets non dangereux.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Des acquisitions régulières

Pour Paprec, une telle acquisition n’est pas une nouveauté : le groupe a intégré de nombreuses entreprises familiales dans son giron depuis ses débuts il y a vingt-cinq ans. Il y a un an, il a dépensé 225 millions d’euros pour racheter Coved, réalisant là sa plus grosse acquisition, et ajouté ainsi 3000 personnes à ses effectifs. Sa dernière opération datait de janvier, avec le groupe Ikos environnement et deux sociétés spécialisées sur la méthanisation (Capik) et VI Environnement (collecte), toutes situées à Blangy Sur Bresle (Seine-Maritime). En décembre, il avait acquis le groupe Rewag en Suisse.

Franck Stassi Journaliste Industries du BTP
Franck Stassi

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS