Papillote investit dans le surgelé

 

Papillote devrait inaugurer, au début de l'année prochaine, sa nouvelle ligne de production et de conditionnement dans ses ateliers en construction à Roye (Somme). Spécialiste des plats cuisinés haut de gamme en frais sous vide, sur des recettes des cuisiniers de Le Nôtre et sous leur aval pour chaque lot, l'ex-Européenne Foods Selection a, dans un premier temps, construit une unité de conditionnement et de stockage de 1 167 m2, en fonctionnement depuis novembre 2000. Les plats, dont la confection est actuellement sous-traitée, y sont emballés, étiquetés et conditionnés pour l'expédition vers la grande distribution. La société construit dans le prolongement un nouvel atelier, portant la surface de production totale à 2 500 m2, hors bureaux. Sous température dirigée, ce nouvel atelier permettra de rapatrier la confection des plats et de maîtriser toute la chaîne depuis la cuisine jusqu'à l'expédition, selon le principe de la « marche en avant » : un appareillage, de fabrication française, notamment du Creusot, et italienne pour la mise en carton, continu depuis l'entrée des matières premières jusqu'au camion.

Doubler la production. Cette logistique nouvelle permettra aussi à Papillote de se diversifier en lançant une production de plats surgelés, toujours en continu, et stockés à -20 °C, avec pour objectif qu'ils représentent 30 % de la production. Actuellement l'ensemble de la production, un million de plats par an, est en frais sous vide, stocké de 0° à +3 °C. Papillote compte à ce jour seize salariés et prévoit d'en embaucher une trentaine au début de l'année, essentiellement en cuisine, et d'atteindre 80 salariés en 2005. L'entreprise veut doubler la production dans les deux ans, sur des recherches et développements assurés par Le Nôtre, et en travaillant la niche des chefs. Une chaîne logistique informatisée permet un réapprovisionnement plusieurs fois par semaine selon les magasins, pour des produits dont la péremption est de 25 jours. L'entreprise, qui a investi 30 millions de francs (4,5 millions d'euros) dans sa nouvelle installation, réalise 18 millions de francs (2,7 millions d'euros) de chiffre d'affaires et vise 60 à 70 millions de francs (9,1 à 10,6 millions d'euros).

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS