L'Usine Agro

Panzani-RCL, signature le 30 septembre

, ,

Publié le

Capital

La direction de RCL (Rivoire et Carret Lustucru) a finalement décidé de ne pas attendre l'avis du comité central d'entreprise pour procéder à la vente de ses activités pâtes fraîches et riz à Panzani. La signature est prévue pour le 30 septembre. Les frères Skalli, propriétaires de RCL, conservent la branche pâtes sèches et une meunerie, qu'ils vont regrouper au sein d'une nouvelle société, Pasta Corp.

Jugeant ne pas avoir reçu de réponse à leurs questions sur la pérennité de Pasta Corp et le maintien des emplois dans les trois sites de production (deux usines de pâtes à Marseille (Bouches-du-Rhône) et Ourscamp (Oise), ainsi que les Semouleries de Normandie), les syndicats ont refusé de se prononcer sur la cession. Mais ils ne devraient pas porter l'affaire en justice. La CGT estime qu'au moins une centaine d'emplois (sur 240) sera supprimée dans les deux usines de pâtes et craint la fermeture totale d'un site. Le projet industriel prévoit en effet de faire passer la productivité de 250 à 350 tonnes an par salarié.

Dans tous les cas, le siège marseillais de RCL sera fermé avec à la clef le licenciement de 50 % du personnel . Une vingtaine de salariés rejoindra le siège de Panzani à Lyon (Rhône) et une soixantaine le nouveau siège social de Pasta Corp.

Dès sa naissance, Pasta Corps détiendra 12 % de parts de marché dans le secteur des pâtes sèches pour un chiffre d'affaires estimé à 170 millions d'euros.

Gérard TUR

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte