Palace Parfums : à la recherche des patrons perdus

Social

Partager


Deux ex-salariées de Palace Parfums (Groupe Parfums des Champs, France) viennent de partir à la recherche de leurs «patrons voyous» au Maroc, pays dans lequel elles les soupçonnent d'avoir délocalisé les activités de leur usine de Saint-Nicolas d'Aliermont (Seine-Maritime).L'outil de production avait été déménagé en catimini pendant les congés de Noël 2002. Les anciennes employées n'ont toujours pas été payées de leurs heures supplémentaires et de travail à domicile, estimées globalement à 32.000 heures et représentant environ 1,9 million d'euros.
Alors que le Tribunal de la Chambre Sociale de la Cour d'Appel de Rouen (Seine-Maritime) a choisi le 19 janvier dernier, d'attendre pour statuer sur ce sujet que le jugement au pénal des patrons soit rendu dans cette affaire, les 47 salariées de Palace Parfums ont décidé de palier les défaillances de la justice. Celle-ci semble en effet ne pas être en mesure de retrouver les patrons, successivement Peggy Maaz, puis Rony Maaz, tous deux du Groupe Parfums des Champs. Deux d'entre-elles sont donc parties à leur recherche. Elles espèrent si tout va bien, rapporter des images de l'usine marocaine afin de les présenter à la justice française. L'expression «patrons voyous» a été lancée par François Fillon, ministre de l'Emploi et des Affaires sociales début 2003 à propos de l'affaire Palace Parfums. Le ministre avait d'ailleurs annoncé à l'époque faire de la résolution de ce dossier sordide une «affaire personnelle».
De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS