Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Paix fragile au Port de Marseille

Publié le

Cinq emplois créés pour 17 jours de grève et 25 millions d'euros de perdus ! Grâce à la pression du gouvernement, la CGT peut crier victoire. Elle a obtenu cinq nouveaux emplois dans le futur terminal de GdF à Fos-sur-Mer, au Port autonome de Marseille. Les professionnels font grise mine ! Les pétroliers (60 % du trafic) ont perdu 25 millions d'euros en immobilisant leurs navires dans la rade et en réduisant la production de huit raffineries. Les chefs d'entreprise marseillais réclament la privatisation des ports. CMA-CGM, premier armateur français, conditionne sa venue sur Fos à la maîtrise complète des opérations de manutention, ce qu'il a déjà obtenu au Havre. Or, la CGT exige que des agents du Port y travaillent. Nouveau bras de fer à venir...

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle