Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Paiement par mobile : Auchan propose une solution alternative au NFC

,

Publié le

L'enseigne de grande distribution Auchan a dévoilé "Flash‘N pay" sa solution de paiement par mobile. En rupture avec ce que proposent les opérateurs de téléphonie et les banques, elle entend remettre les commerçants au centre du modèle en leur permettant de garder le contrôle sur les données clients.

Paiement par mobile : Auchan propose une solution alternative au NFC

Auchan a développé sa propre solution de paiement par mobile, baptisée "Flash‘N pay". Le groupe va la déployer dès 2013 dans ses magasins mais aussi la proposer à d'autres enseignes de grande distribution. "Notre objectif est d'en faire le standard du m-paiement au sein de la distribution, indépendant de tout opérateur téléphonique et des banques", explique Benoît Liagre, directeur innovation et organisation de Oney Banque Accord, filiale bancaire d'Auchan qui a développé la solution.

"Nous nous positionnons en alternative totale à ce qui est proposé aujourd'hui, à commencer par les solutions NFC", poursuit le responsable. Depuis 2010, le paiement par mobile se développe principalement en France sous la marque Cityzi. Ce système, basé sur la technologie NFC (Near Field Communication), est déjà déployé à Nice et testé par plus d'une dizaine de villes françaises. Mais il est contrôlé par les opérateurs mobiles et les banques, ce qui ne conviendrait pas à la grande distribution, indique Oney Banque Accord.
"Les distributeurs veulent rester maîtres de leurs données clients. Ce besoin d'indépendance vis-à-vis des banques et des opérateurs mobiles est une réalité et c'est pourquoi nous avons développé Flash‘N pay", poursuit Benoît Liagre.

Concrètement, la solution d'Auchan utilise le système QR code. Ce dernier est basé sur un code 2D lu par le capteur photo du smartphone et interprété par une application embarquée. L'utilisateur doit donc préalablement installer l'application gratuite "Flash‘N pay". Lors du passage en caisse, le code 2D s'affiche sur le terminal du commerçant. Le client lit le QR code avec son téléphone, tape un code PIN et le paiement est réalisé. L'utilisateur aura préalablement associé une ou plusieurs cartes de crédit à son compte Flash‘N pay, via le site internet du distributeur.

Déployé dès avril 2013 dans 127 magasins

Ce système est censé accélérer le passage en caisse et ajouter d'autres fonctions à l'achat, à commencer par le couponing. "Les coupons de promotion sont toujours disponibles sur votre smartphone, vous ne les oublierez plus jamais chez vous. Et si un coupon couvre un produit acheté, la promotion est automatiquement appliquée lors de l'achat", explique Auchan. D'autres fonctions seront proposées, comme la liste des courses interactives avec rappel des produits achetés, ou encore la géolocalisation dans les magasins. Flash‘N pay est déjà testé depuis trois semaines dans l'hypermarché de Fâches-Thumesnil (Nord). En avril 2013, cette solution sera déployée dans les 127 magasins français du groupe Auchan, mais aussi au Luxembourg et au Portugal.

Quant aux autres enseignes intéressées : "Nous sommes en discussion avec les principaux acteurs de la distribution généraliste en France et certaines enseignes spécialisées, notamment dans le bricolage", confie Benoît Liagre. Il souligne également la récente création de la société Flash‘N pay SAS, dont il est le directeur général, dont le capital est ouvert à tous les acteurs de la distribution qui souhaitent participer au déploiement de la solution. "La gouvernance de Flash’N pay SAS sera assurée uniquement par des commerçants", conclut le responsable.

Une technologie dépassée ?

"Toutes les solutions de paiement par mobile sont les bienvenues car elles en développent l'usage", commente Thibault de Dreuille, délégué général de l'AFSCM (Association française du sans contact mobile). Créée en 2008 par les opérateurs mobiles, l'AFSCM encadre le développement en France des services mobiles basés sur la technologie NFC, dont le paiement mobile. Elle compte aujourd'hui une vingtaine de membres dont des banques, transporteurs publics, développeurs d'applications et industriels. Pour Thibault de Dreuille, l'avenir du paiement par mobile est bien du côté du NFC. Le QR code serait une simple technologie de transition, appartenant déjà au passé : "Avec le NFC, l'application de paiement se lance automatiquement lorsque le téléphone est approché du terminal du commerçant, le geste client est donc beaucoup plus simple et rapide. Par ailleurs, aucune donnée bancaire n'est stockée sur le net. Les informations bancaires sont stockées dans la carte SIM du téléphone, ce qui confère à ce système le même niveau de sécurité que la carte de crédit classique."

Enfin, le défenseur du NFC rejette l'argument de la perte de contrôle des données clients : "Cette crainte est infondée. Cityzi propose aux commerçants de disposer d'un espace sur la carte SIM des clients. Ils ont le contrôle total de cet espace, à commencer par les données clients qui y sont stockées". Selon l'AFSCM, il y a aujourd'hui 1,8 millions de téléphones compatibles Cityzi en France. Un chiffre qui devrait atteindre 2,5 millions en fin d'année. Il y aura des téléphones portables au pied des sapins.

Christophe Guillemin

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle