Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Pacte de responsabilité, l'Eurofighter, Netflix, Qantas : la revue de presse de l’industrie

Publié le

Seuls 300 000 emplois seraient créés grâce au pacte de responsabilité, Airbus réclame 900 millions euros à l’Allemagne, Netflix va payer Comcast pour avoir accès à un plus haut débit, Qantas en difficulté… Retrouvez l'essentiel de l'actualité de ce mardi 25 février dans la revue de presse de L'Usine Nouvelle.

300 000 emplois pourraient être créés par le pacte de responsabilité en France

Principale information à la une des titres de presse ce matin : le pacte de responsabilité ne devrait permettre de créer que 300 000 emplois. C’est nettement moins que le million dont avait parlé le patron des patrons, Pierre Gattaz. Comme le souligne le Figaro : "L'allégement des charges des entreprises de 10 milliards d'euros, si elle est ciblée sur les bas salaires, permettrait de créer entre 220 000 et 300 000 emplois sur cinq ans."

 

 

900 000 euros d’indemnités réclamées par Airbus à l’Allemagne

Le quotidien germanique Handelsblatt révèle qu’Airbus réclame 900 millions d'euros d’indemnités à l’Etat allemand. Pourquoi ? Le pays devait initialement commander 180 avions de combat Eurofighter à la division Defence & Space du groupe d’aéronautique, mais s’est partiellement rétracté : la commande ne se monte finalement qu’à 143 appareils.

 

 

 

L'accord Comcast/Netflix : une menace pour la neutralité du net ?

La presse parle largement ce matin d'une potentielle menace pour la neutralité du net aux Etats-Unis. L’entreprise de vidéo à la demande, Netflix, va payer cablo-opérateur Comcast pour que ses contenus passent en priorité sur la bande passante. Comme le souligne le site de L’Expansion : "Il s'agit d'une révolution dans l'architecture d'Internet, qui pourrait devenir plus cher."

Qantas va réduire ses coûts de 2 milliars de dollars

Le Herald Sun revient sur les difficultés de la principale compagnie aérienne australienne Qantas. Confrontée à une concurrence croissante, elle a déclaré vouloir réduire ses couts de 2 milliards de dollars, détaille entre autres Le Parisien. Selon certaines informations, démenties par l’entreprise, Qantas envisagerait de supprimer 5 000 postes. 


LE SEUL CLIENT JAPONAIS DE L’A380 À LA PEINE

Comme le révèle Les Echos dans un article publié le 24 février, le premier A380 qui sera livré à Skymark, seul compagnie nipponne à avoir commandé l’avion d’Airbus, est sorti lundi de la chaine d’assemblage. Mais l’entreprise, inconnue du grand public, doit encore trouver 284 millions d’euros pour payer les deux exemplaires de l’appareils qui doivent lui être livrés en février. Pour Les Echos : "la capacité de cette compagnie low-cost à opérer un tel appareil suscite de sérieux doutes."

 

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle