Pacte de responsabilité : à défaut de contreparties, le Medef fait dix propositions  

Ce n’est pas encore les grandes annonces du pacte de responsabilité. Le Medef attend d’abord les précisions du gouvernement avant de dévoiler son jeu. En attendant, il a présenté dix mesures pour développer l’entrepreneuriat et l’emploi.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Pacte de responsabilité : à défaut de contreparties, le Medef fait dix propositions  

C’est au salon des entrepreneurs que le Medef a présenté, le 5 février, dix mesures pour soutenir le "dynamisme entrepreneurial favorable à la création d’emplois" selon les mots de Thibault Lanxade, membre du conseil exécutif du Medef où il dirige le pôle entreprenariat et croissance.

Si le document de présentation a pour titre "1 million d’emplois c’est possible. Les entrepreneurs du Medef s’engagent", il ne faut pas confondre les propositions qu’il égraine avec les contreparties du pacte de responsabilité. "Avant de parler de contreparties, il faudrait savoir précisément ce qu’on nous propose", explique Thibault Lanxade qui attend davantage de précisions de la part du gouvernement, sur les formes qu’empruntera la simplification ou sur les prélèvements qui vont effectivement baisser. En outre, il estime que le Medef ne peut être soumis qu’à une obligation de moyens. "Nous sommes une organisation professionnelle, nous ne pouvons pas nous engager pour nos adhérents, argue-t-il, nous n’allons pas embaucher directement. En revanche, nous pouvons participer à la mise en place de conditions favorables à l’emploi."

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Une adhésion au Medef à prix cassé

C’est là qu’interviennent les dix mesures soutenues par le Medef. Présentées lors d’un conseil exécutif extraordinaire, elles ont été approuvées par la majorité, notamment par l’Union des industries et des métiers et de la métallurgie (UIMM).Ces mesures peuvent sembler peu contraignantes. Par exemple, le dixième engagement prévoit d’expérimenter une adhésion au Medef à prix cassé pour les créateurs d’entreprises. Une mesure que le Medef Béarn et Soule a mis en œuvre avec un welcome pack à 1 euro. Pour Thibault Lanxade, la mesure est loin d’être dérisoire : "adhérer à une organisation professionnelle aidera et soutiendra les créateurs. De cette façon, ils seront plus nombreux à se développer."

Autre mesures (pour consulter les dix mesures, voir le document ci-dessous), le Medef s’engage à promouvoir le mécénat de compétences auprès de ses membres, à vérifier que la réforme de la formation professionnelle intègrera bien les formations à la création ou à la reprise d’entreprise, à développer le crowdfunding pour aider les entreprises. Sans oublier un soutien à l’entrepreneuriat au féminin ou dans les cités…

Des propositions peu spectaculaires

Peu spectaculaires, les mesures demanderont aux adhérents du Medef de s’investir sur le terrain, de payer de leur personne et de leur temps. Elles sont aussi toutes accompagnées d’une date de réalisation. Pour l’heure, il n’est pas prévu de fournir un outil de suivi pour voir le degré d’accomplissement des dix promesses. Interrogé sur ce point, Thibault Lanxade indique qu’il va l’envisager.

Selon lui, l’enjeu est de taille. "En 2013, 90 % des 263 200 entreprises créées en France n’ont employé aucun salarié", rappelle-t-il. Si chacune d’elle crée un emploi l’an prochain, il n’en restera plus qu’un peu moins de 750 000 à trouver avec le pacte de responsabilités.

Christophe Bys

MEDEF - 10 Propositions Entrepreneuriat 05 02 14 by L'Usine Nouvelle

0 Commentaire

Pacte de responsabilité : à défaut de contreparties, le Medef fait dix propositions  

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS