P&G affecté par le ralentissement du marché et le dollar fort

(Reuters) - Procter & Gamble, le fabricant de la lessive Ariel et des rasoirs Gillette, a publié mercredi un bénéfice en baisse de 8,3% au troisième trimestre en raison d'un ralentissement de la croissance du marché, des incertitudes géopolitiques et du renchérissement du dollar.

Le bénéfice net part du groupe est ressorti à 2,52 milliards de dollars (2,31 milliards d'euros), soit 0,93 dollar par action, contre 2,75 milliards de dollars, soit 0,97 dollar par action, un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, le groupe basé à Cincinnati, dans l'Ohio, a dégagé un BPA de 0,96 dollar, alors que le consensus des analystes était de 0,94 dollar par action, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le géant américain des produits de grande consommation, dont les marques emblématiques sont Tide, Pampers, Head-and-Shoulders et Vicks, a fait état d'un chiffre d'affaires en recul d'environ 1% à 15,61 milliards de dollars, soit un treizième trimestre d'affilée de repli. Les analystes tablaient sur 15,73 milliards de dollars.

Les ventes trimestrielles de P&G reculent depuis plus de trois ans en raison de la réduction de son portefeuille de marques.

Procter & Gamble a cédé des marques peu ou pas rentables ces dernières années pour se recentrer sur les plus lucratives, comme Tide ou Gillette, dans le but de relancer la croissance de ses ventes. Il a ainsi bouclé en octobre la cession de 41 marques, dont Clairol et Wella, à Coty pour 12,5 milliards de dollars.

La société, qui a commencé dans les bougies et les savons en 1837, a confirmé ses prévisions d'une hausse autour de 5% du bénéfice ajusté par action pour l'ensemble de l'année et d'une croissance organique de 2 à 3%.

L'action P&G, qui a gagné 10,6% sur l'année écoulée, recule de 0,7% dans les transactions en avant-Bourse à Wall Street.

P&G prévoit d'économiser jusqu'à 10 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années et d'utiliser une partie de ces économies pour améliorer entre autres l'emballage de ses produits et la recherche et le développement.

(Richa Naidu à Bangalore; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Ingénieur Sûreté de Fonctionnement - Assurance qualité Logiciel (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 26/07/2022 - CDI - La Défense

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS