Quotidien des Usines

Oxxo attend un repreneur le 31 mai

, , ,

Publié le

Le tribunal de commerce de Mâcon (Saône-et-Loire) décidera à cette date qui, entre une filiale de l’Algérien Cevital, Compobaie Solutions et un projet de Scop des salariés, reprendra numéro un français des huisseries en PVC.

Oxxo attend un repreneur le 31 mai
Site Oxxo de Cluny (Saône-et-Loire)
© Oxxo

La société Oxxo (67 millions d’euros de chiffre d’affaires), premier fabricant français de portes et fenêtres en PVC pour le logement collectif, connaîtra son nouveau propriétaire le 31 mai. Placée en redressement judiciaire le 5 février, avec une période d’observation de six mois renouvelables, cette entreprise qui emploie 410 salariés à Cluny (Saône-et-Loire) sera au final cédée. Le fonds Orium, actionnaire majoritaire, n’a pas souhaité la refinancer à hauteur de 4 millions d’euros lorsqu’elle a connu des difficultés de trésorerie liées à une baisse récurrente du marché de la construction.

Sauf surprise de dernière minute, le tribunal de commerce de Mâcon devra choisir entre trois repreneurs. La dernière proposition en date émane des salariés et prend la forme d’une Scop encore à créer. Le projet de reprise prévoit 90 licenciements, mais les 310 personnes conservées subiraient des mesures de chômage partiel sur douze mois, période, qui selon les prévisions, semble nécessaire à une reprise du marché de la construction de logements collectifs.

Le ministère du Redressement productif suit ce dossier et les collectivités locales sont appelées à mettre la main au portefeuille pour aider à trouver un minimum de 6 millions d’euros nécessaires à la relance.

Deux spécialistes du bâtiment

De son côté, l’Algérien Cevital (3,6 milliards de dollars de chiffre d’affaires, 13 800 salariés), premier groupe privé de son pays, a déposé une offre par l’intermédiaire de sa filiale italienne Mediterranean Float Glass (MFG), spécialiste du vitrage plat. Il propose de conserver 255 salariés.

Dernier candidat en lice : Compobaie Solutions. Cette société, qui appartient au fonds d’investissement Platina Partners, produit à Marssac (Tarn) des blocs baies, ensembles autonomes en béton qui intègrent une menuiserie et une fermeture. Son offre prévoit de reprendre 200 salariés Quelle que soit la décision du tribunal, Oxxo demeure une entreprise à fort potentiel. Son outil industriel compte parmi les plus performants du secteur. Il a été renouvelé à hauteur de 9 millions d’euros entre 2008 et 2012 avec notamment l’acquisition de treize nouvelles machines.

Didier Hugue

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte