Ouverture du procès sur le crash qui a causé la mort de Christophe de Margerie

Le procès pénal sur le crash ayant entraîné la mort du PDG de Total s'ouvre aujourd'hui en Russie, selon Le Monde. Christophe de Margerie est décédé le 20 octobre 2014 dans le crash d'un jet privé. Le Falcon 50 a percuté une déneigeuse, s'est écrasé et a pris feu. Les quatre personnes à bord ont perdu la vie.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Ouverture du procès sur le crash qui a causé la mort de Christophe de Margerie
Le procès pénal sur le crash ayant entraîné la mort du PDG de Total, Christophe de Margerie, s'ouvre aujourd'hui en Russie.

Le procès pénal sur le crash qui a coûté la vie au PDG de Total, Christophe de Margerie, s’ouvre à Moscou ce jeudi 28 juillet, selon Le Monde. L’accident dramatique s’est produit le 20 octobre 2014 à l’aéroport de Vnoukovo, en Russie. Le PDG de Total s’apprêtait à rejoindre Paris à bord d’un Falcon 50.

A LIRE AUSSI

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les pilotes ne peuvent éviter un chasse-neige présent sur le tarmac : l'avion le percute, s'écrase et prend feu. Les quatres personnes à bord du Falcon 50 décèdent. Cinq employés de l’aéroport sont jugés pour "violation des règles de sécurité" ayant entraîné la mort, selon Le Monde : le conducteur du chasse-neige, son supérieur, le responsable du contrôle des vols et deux contrôleurs aériens.

Le conducteur de la déneigeuse, Vladimir Martynenko, avait un taux d’alcoolémie de 0,6 grammes d’alcool par litre de sang, selon Le Monde. Vladimir Martynenko explique être retourné sur le tarmac car son talkie-walkie ne fonctionnait pas et il n’aurait pas non plus entendu le signal, relate le quotidien. Il a enfreint toutes les règles de sécurité, sans aucun contrôle de son supérieur, précise Le Monde.

Le responsable du contrôle des vols et les deux contrôleurs aériens, conscients du danger potentiel pour l’avion n’auraient pourtant pas donné l’alerte aux pilotes, selon le journal. Pour leur défense, les employés pointent des dysfonctionnements au niveau de l’aéroport.

Lire l'intégralité de l'article sur le site du Monde.

3 Commentaires

Ouverture du procès sur le crash qui a causé la mort de Christophe de Margerie

JP
28/07/2016 15h:09

Une histoire louche sur un sujet sensible

Réagir à ce commentaire
Thibault
28/09/2016 15h:01

Et les 3 autres victimes? Elles ont un prénom! Yann Pican, Maxime Rassiat, Ruslana Vervelle. Ou en est le procès? Pourquoi la presse ne se bouge pas?

Réagir à ce commentaire
Firan
21/10/2016 13h:51

A la mémoire de Yann Pican, Maxime Rassiat et Ruslana Vervelle. http://notredamedesailes.org/horizons/archives/messe-a-la-memoire-de-yann-pican-maxime-rassiat-ruslana-vervelle/

Réagir à ce commentaire
3 Commentaires

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie et Matières premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS