Outillage: les constructeurs allemands relèvent la tête

Les commandes se sont envolées durant les six premiers mois de l’année, ce qui relance l’activité durement malmenée en 2009. Il faudra du temps cependant pour les comptabiliser.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Outillage: les constructeurs allemands relèvent la tête
Wilfried Schäfer, directeur général du VDW

Après une année 2009 catastrophique, les constructeurs de machines-outils d’outre-Rhin reprennent leur souffle. Les statistiques du VDW (l’association allemande de constructeurs de machines-outils) le confirment : les commandes ont connu un bond de 71% durant ces quatre derniers mois de l’année 2010. « La demande intérieure a été plus forte avec 81% de croissance, comparée à l’exportation qui s’est accrue de 66% », commente Wilfried Schäfer, directeur général du VDW. Le premier semestre de cette année a enregistré une croissance de commandes de 58% comparé à la même période de l’année dernière. « Les commandes domestiques ont bondi sur la période janvier-juin 2010 de 51% par rapport à 2009 », ajoute l’expert. « Les exportations, qui avait fléchi de 61 % en 2009, ont également connu une croissance soutenu, ce qui confirme la reprise de l’économie mondiale. »

Le VDW pointe d’autres évolutions positives. L’utilisation de capacités de production est passée de 65,9% en juin 2009 à 76,3% en juin dernier. Le carnet de commandes qui était de 5,6 mois en octobre 2009 a été de 6,9 mois en juin 2010.

Restent cependant quelques points noirs à effacer. Tels que le nombre d’employés du secteur, chiffré à 63800 personnes et qui enregistre une baisse de 10% comparé à celui de l’année précédente.

Et des périls à maîtriser. « Le recul continu du marché américain, l’anticipation d’un ralentissement de la croissance chinoise ou les risques de marchés financiers… les impondérables auxquels doivent faire face les constructeurs allemands de machines-outils ne manquent pas », constate Wilfried Schäfer. « Notre prévision d’une baisse de ventes d’environ 12% cette année reste dans ces conditions toujours valable. La croissance du carnet de commandes de constructeurs reste encore faible et il faudra du temps pour que ces dernières se transforment en ventes. » Selon l’expert allemand, la situation des constructeurs est à ce point de vue, différente.

« Les fabricants de machines catalogues destinées à une utilisation générale possèdent suffisamment de liquidités pour alimenter leur stock de composants et sont capables de livrer rapidement, considère le responsable du VDW. Ce qui dopera sans doute leurs ventes pendant l’année en cours. En revanche, la majorité de constructeurs de machines spéciales auront besoin de plus de temps pour livrer les équipements. Les négociations avec les donneurs d’ordres sont plus longues ainsi que les délais de conception. »




Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS