OT-Morpho cède une usine de personnalisation de cartes à puce à Giesecke+Devrient

Le nouvel ensemble, formé par Oberthur Technologies et Morpho, décide de vendre CPS Technologies, une unité de personnalisation de cartes à puces, à Giesecke+Devrient. Une opération qui va conforter la position de l’encarteur allemand en France sur le marché des cartes bancaires.

Partager
OT-Morpho cède une usine de personnalisation de cartes à puce à Giesecke+Devrient
Carte bancaire réalisée par Oberthur Technologies

OT-Morpho a conclu un accord pour vendre CPS Technologies, l’unité de personnalisation de cartes bancaires de Morpho en France, à l’allemand Giesecke+Devrient. Les termes de la transaction ne sont pas dévoilés.

Conséquence du rapprochement Oberthur-Morpho

Cette cession intervient après le rapprochement entre Oberthur Technologies et Morpho, l’activité sécurité de Safran rachetée par le fonds d’investissement Advent International, actionnaire majoritaire d’Oberthur Technologies, pour 2,4 milliards de dollars.

Fondée en 1992 à Craponne, près de Lyon, CPS Technologies représente un effectif d’environ 150 personnes et un chiffre d’affaires d’un peu plus de 20 millions d’euros. La PME a été rachetée en 2012 par Morpho au groupe américain ABNote pour se renforcer dans la personnalisation de cartes bancaires en France.

Implantation de Giesecke+Devrient en France

Avec 11 300 personnes et un chiffre d’affaires de 2,1 milliards de dollars en 2016, Giesecke+Devrient, dont le siège se situe à Munich, forme avec les français Gemalto et OT-Morpho le trio de tête qui domine le marché mondial de la carte à puce. Avec le rachat de CPS Technologies, il se dote d’une base industrielle en France de personnalisation de cartes bancaires, d’identification, de transport et de fidélisation.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS