Ossif : une maison de l'open source à Toulouse ?

Pour pérenniser, il faut structurer et rassembler. Des voix s'élèvent pour la création d'une structure locale de soutien aux logiciels libres.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Ossif : une maison de l'open source à Toulouse ?
Après les initiatives franciliennes (un nouveau groupe thématique « logiciels libres » a été rattaché au pôle de compétitivité mondial « Systematic Paris Région » en 2007), Toulouse aimerait à son tour faciliter l'émergence et la pérennisation des initiatives open source sur son territoire. En tout cas, la réflexion est engagée. Le 26 mai, en écho aux déclarations de Pierre Cohen, député maire de Toulouse, plusieurs acteurs industriels ont profité de l'Ossif (« Open Source Industry Forum ») pour plaider en faveur de la création d'une structure permettant de soutenir les projets locaux de logiciels libres.

« Pourrait-on avoir une structure accueillant en incubation des projets open source, qui sortiraient des laboratoires de recherche et des pôles de compétitivité ? » s'est ainsi interrogé Jean-Marc Thomas, président du pôle de compétitivité toulousain Aerospace Valley et président d'Airbus France, à l'occasion de ce salon. « Je pense qu'un certain nombre de travaux pourraient être abrités dans une structure un peu plus fédérative autour de ce sujet ». L'intérêt selon lui : encourager le développement d'initiatives comme Topcased (pour « Toolkit in Open Source for Critical Applications & Systems »), une plateforme d'ingénierie en open source initiée à Toulouse par plusieurs grands acteurs industriels, dont Airbus et le Cnes (agence française de l'espace).

La réflexion, si elle aboutit, devrait contribuer à dynamiser les initiatives locales en faveur de l'open source. « Au bout d'un certain temps, on se rend souvent compte dans l'open source que des fondations plus structurées - comme Eclipse ou Apache - sont nécessaires à la fois pour évangéliser sur la technologie, pour fixer des règles précises de gouvernance et pour contribuer à la pérennité et à la solidité des projets, considère Olivier Prouvost, expert open source sur l'environnement de développement Eclipse. Il faut une certaine cristallisation pour rassurer les industriels ».

Christophe Dutheil

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS