Oséo veut soutenir les relations entre les grands groupes et les PME

A l’occasion des Assises de l’industrie, François Drouin, le président d’Oséo, a fait état des difficultés que les PME ont pour nouer des partenariats avec les grandes entreprises. Il veut lancer prochainement un produit spécifique pour garantir les partenariats à l’export.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Oséo veut soutenir les relations entre les grands groupes et les PME

Pour François Drouin, le président d’Oséo, les partenariats entre les PME et les grands groupes sont parfois source de frustration. Lors de son intervention aux Assises de l’industrie, la conférence organisée par L’Usine Nouvelle, il a détaillé les résultats d’un sondage organisé auprès de 2000 entreprises de croissance par la banque des PME. A la question "que représente pour vous les partenariats avec les grands comptes", la majeure partie des dirigeants de PME a d’abord mentionné la relation client, un sur trois a cité l’appui à l’international, et seulement un sur dix, l’appui à l’innovation.

"Dans l’ensemble, il y a beaucoup d’attentes qui ne sont pas toujours satisfaites", s’inquiète François Drouin. D’autant que, toujours d’après le sondage, les chefs d’entreprise voient les partenariats avec des grands groupes comme étant complexes, déséquilibrés du point de vue contractuel, source de lenteurs et entraînent des risques de pillage de la propriété industrielle.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un programme de soutien des partenariats en projet

Oséo ne désarme pas pour autant. "Il y a des outils pour mettre en place ces partenariats, explique François Drouin. Nous estimons que pour les PME travaillant avec des grands groupes, l’essayer c’est l’adopter !" L’organisme public, qui sera inséré dans le projet de Banque publique d’investissement présenté en conseil des ministres ce matin, va d’ailleurs lancer une nouvelle initiative pour développer ces partenariats. "Nous voulons mettre en place un programme permettant à des petites entreprises d’aller à l’international dans le sillage des grands groupes", a annoncé le président d’Oséo au cours des Assises de l’industrie.

Ce programme sera décliné en trois dispositifs, dont l’objet sera de sécuriser le partenariat. En premier lieu, Oséo apportera sa garantie aux prêts d’honneur accordés par les grands groupes aux PME qui les suivent à l’export. Ensuite, la banque des PME souhaite mettre en place une "assurance premier contrat", pour réduire le risque pris par le grand groupe au cas où le contrat avec la PME se passait mal. Enfin, Oséo veut développer des prêts spécifiques aux PME pour leur permettre de financer la mise sur le marché de leurs innovations dont la preuve du concept a été faite.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS