Orsay Physics s'agrandit et s'équipe d'un show-room

Spécialisée dans la conception et la production d'instruments d'observation et d'analyse de défaillances de matériaux à l'échelle nanométrique, la société Orsay Physics a inauguré le 15 juin une extension de 1 500 m² de ses locaux de Fuveau (Bouches-du-Rhône).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Orsay Physics s'agrandit et s'équipe d'un show-room
La société Orsay Physics est spécialisée dans la conception et la production d'instruments d'observation et d'analyse de défaillances de matériaux à l'échelle nanométrique.

Née en 1989 à Orsay (Essonne), transférée sur un site de 1 000 m² dans les Bouches-du-Rhône en 1997 par son fondateur Pierre Sudraud où elle a acquis en 2010 le laboratoire Biophy Research, Orsay Physics continue à s'agrandir en Provence. La société, basée à Fuveau (Bouches-du-Rhône), a investi plus de 2,5 millions d'euros en locaux et équipements pour porter ses installations à 4 000 m² grâce à une extension de 1 500 m². Les dirigeants ont inauguré le site jeudi 15 juin.

L'entreprise conçoit et fabrique des instruments d'analyse à l'échelle nanométrique de défaillance des circuits intégrés : colonnes à faisceaux d'ions (FIB) ou d'électrons focalisés (SEM), dual-beam FIB-SEM, systèmes d'injection de gaz (GIS), sous vide standard (HV) ou sous ultra-vide (UHV)... Elle réalise un chiffre d'affaires de 10 à 12 millions d'euros selon les exercices, dont 98% à l'international, et emploie 45 personnes. Grâce à ces développements qui seront pleinement opérationnels à la rentrée, elle atteint une capacité de production de 100 à 150 colonnes à faisceaux d'ions et 80 à 100 systèmes d'injection de gaz.

La société s'est également dotée d'un show-room de 400 m² dédié à ses clients, le Nanospace Demo Center, une structure unique pour le groupe dans le sud de l'Europe, qui présente ses technologies et produits sous les marques Orsay Physics et Tescan, Tescan Orsay Holding étant la maison-mère tchèque (65 millions d'euros de CA, 450 personnes) suite à une fusion concrétisée en 2014. "Travaillant jusqu'alors principalement avec des intégrateurs, nous souhaitions faire évoluer notre modèle en fabriquant et commercialisant nos propres machines. Ce rapprochement a concrétisé cette mutation puisque nous proposons aujourd'hui sur le marché des équipements entièrement conçus dans le groupe, explique Antoine Corbin, le PDG d'Orsay Physics. Désormais, avec l'extension réalisée, nous disposons de moyens adaptés pour prospecter de nouveaux marchés ailleurs que dans la microélectronique, comme la métallurgie, les sciences de la vie et de la terre..."

Objectif expansion

L'entreprise intervient à 70 % pour des clients académiques (laboratoires, universités...) et à 30 % pour des industriels. Consacrant chaque année 15 à 20 % de son chiffre d'affaires à la R&D et comptant des chercheurs et ingénieurs pour près de la moitié de son effectif, elle s'implique dans la mise au point de nouvelles sources d'ions comme les sources plasma (xenon, argon, oxygène...), GFIS (Gas Field Ion Sources) en hélium ou néon. "En juillet, nous allons lancer une nouvelle gamme de machines", annonce Antoine Corbin. Orsay Physics veut contribuer dans les trois ans au doublement du chiffre d'affaires du groupe. La progression pourrait passer par la croissance externe sur des entreprises spécialisées dans l'instrumentation scientifique ou les faisceaux de particules. Elle s'accompagnera d'une vingtaine de recrutements.

Jean-Christophe Barla

0 Commentaire

Orsay Physics s'agrandit et s'équipe d'un show-room

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS