Oril Industrie va engager 80 millions d'euros à Bolbec

Investissement

Partager

A l'occasion de l'inauguration le 3 juillet d'une nouvelle unité sur l'un de ses deux sites de Bolbec en Seine-Maritime, Alain Renaud, le directeur a annoncé « un plan d'investissements de 80 millions d'euros sur les deux usines bolbécaises d'ici 2011 ».

Ces investissements intègrent la construction de deux nouvelles unités. L'une consacrée à la logistique permettra le conditionnement des principes actifs avant leur expédition dans l'une des huit usines de fabrication de médicaments du groupe, en France et à l'étranger. La seconde sera dédiée à la fabrication de principes actifs pour différents médicaments nouveaux. Le reste de ces investissements seront attribués à la modernisation de l'appareil productif et à l'anticipation des futures normes de fabrication.

Filiale du groupe pharmaceutique Servier, Oril Industrie est spécialisée d'une part dans la recherche, le développement, l'industrialisation, d'autre part dans la fabrication de principes chimiques actifs élaborés par sa maison-mère.

L'inauguration concernait, sur le site de Baclair, une unité de production de 7 500 m² dédiée à la fabrication des principes actifs du Protelos, un nouveau médicament pour le traitement de l'ostéoporose. Réparti sur quatre bâtiments distincts, ce dernier investissement intègre un atelier productif, un magasin de stockage, un bâtiment des utilités (chaufferie, eau purifiée...), et un autre dans lequel est installé un système ultramoderne de traitement spécifique des rejets.

Au total, le groupe Servier revendique avoir investi 150 millions d'euros sur les deux sites hauts-normands ces cinq dernières années. Le précédent investissement mis en service, de plus de 40 millions d'euros, concernait un programme de modernisation et d'augmentation des capacités de l'appareil productif de l'autre unité, baptisée, elle, simplement, unité de Bolbec.

L'usine de Bolbec assure la production de l'ensemble des principes actifs des médicaments Servier quelque 800 salariés dont 160 chercheurs industriels. Prescrits dans 140 pays, ces médicaments traitent des maladies cardio-vasculaires, celles du système nerveux central, celles liées au diabète, aux cancers, ou encore aux rhumatismes.

Servier exporte 84% de ses médicaments pour un montant de 1,3 milliard d'euros en 2007. Le groupe participe ainsi à hauteur de 29% à l'excédent de la balance commerciale française concernant les produits pharmaceutiques.

De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois

Retrouvez le classement 2007-2008 des 3 600 premiers sites de production implantés en France dans notre hors-série annuel « L'Atlas des Usines » de L'Usine Nouvelle, actuellement en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    ORIL INDUSTRIE
ARTICLES LES PLUS LUS