Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Oridao sécurise les échanges entre objets connectés

Frédéric Parisot , , ,

Publié le

Made in France

Oridao sécurise les échanges entre objets connectés

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Aujourd’hui, la plupart des objets que nous qualifions de « connectés » fonctionnent comme de simples capteurs qui remontent des informations à un serveur central. Demain, ils embarqueront plus d’intelligence et devront être capables d’échanger entre eux, voire d’effectuer des transactions financières sans intervention humaine. Pour cela, il faut des communications très rapides et sécurisées, comme celles que propose Oridao. La start-up montpelliéraine, créée en 2008, a mis au point deux technologies innovantes. La première est baptisée Radiobus.

Développée avec Airbus Defence & Space dans le cadre d’un programme Rapid de la Direction générale de l’armement, elle permet des liaisons RFID avec jusqu’à 30 mètres de portée, contre quelques mètres pour les systèmes classiques. « Une voiture connectée équipée de Radiobus pourra détecter instantanément tous les objets intelligents aux abords d’une intersection, comme les feux tricolores ou les autres véhicules, et échanger rapidement des données avec eux pour s’insérer au mieux dans la circulation », explique Nicolas Reffé, le président d’Oridao.

L’autre technologie, AirLink, concerne la sécurité des échanges. Elle reprend le principe de la blockchain, qui crée une chaîne sécurisée sur laquelle plusieurs équipements peuvent dialoguer (d’ordinaire un échange sécurisé n’est possible qu’entre un émetteur et un récepteur). « AirLink permet des transactions blockchain en mode déconnecté, précise Nicolas Reffé. Pour une voiture, c’est la possibilité d’effectuer des transactions, comme payer une place de parking, même lorsqu’elle est à l’étranger. La transaction est synchronisée quand le véhicule revient en France et retrouve son accès au réseau. » La technologie intéresse également l’aéronautique, puisqu’Oridao travaille déjà sur des démonstrateurs pour Airbus et Air France. 

L’innovation

Oridao répond à deux attentes des créateurs d’objets connectés. D’abord, lister rapidement des objets dans un nouvel environnement afin d’initier le dialogue avec eux. Ensuite, permettre des échanges de données sécurisées, notamment des transactions financières, et cela même en cas de perte de connexion.

L’opportunité

Les standards développés par Oridao pourraient devenir, grâce à leurs performances, l’un des piliers de la communication dans les avions et les voitures de demain.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle