Orgasynth restructure ses activités

Partager

Le groupe accélère son retrait de l'agrochimie, et ferme plusieurs de ses ateliers de Seine-Maritime.

Le groupe Orgasynth, spécialisé dans la chimie fine et coté au second marché de la Bourse de Paris, a annoncé son intention de restructurer ses activités agrochimiques, regroupées sous la filiale Orgachim et concentrées sur le site de Oissel, en Seine-Maritime.

Le P-DG, Emmanuel Alves, qui détient avec sa famille 72,5 % des parts du groupe, confirme qu'« un certain nombre d'ateliers devraient être fermés sur ce site historique ».

« Les mauvaises conditions du marché de l'agrochimie depuis trois ans - retrait des matières actives, mauvaise conjoncture agricole, crise des OGM, baisse des prix - ont affaibli le carnet de commandes au début de l'année. Nous avons donc décidé d'accélérer notre programme de restructuration », explique Emmanuel Alves.

En effet, Orgasynth, qui a progressivement tourné ses activités vers la chimie fine pour la pharmacie et l'électronique (à Grasse, Montluçon, Calais et La Frenaye), les colorants pour fuels (à Saint-Marcel, dans l'Eure) et les huiles essentielles (à Aix-en-Provence), par un énergique programme d'acquisitions en 2001, avait annoncé au mois de janvier vouloir se désengager de la synthèse pour l'agrochimie, « un secteur dans lequel l'entreprise devient un acteur de plus en plus secondaire », pour reconvertir les outils de production vers la chimie fine.

En 2000, la synthèse pour l'agrochimie représentait encore 16 % des 73,3 millions d'euros de chiffre d'affaires du groupe.

Virginie LEPETIT

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    MARCEL
ARTICLES LES PLUS LUS