Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Sébastien Lecornu lance le groupe de travail solaire… qui devrait regarder comment Orano valorise ses vieilles mines

Aurélie Barbaux , , ,

Publié le , mis à jour le 17/04/2018 À 11H25

Après l’éolien et la méthanisation, Sebastien Lecornu, Secrétaire d'Etat auprés du Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, lance le 18 avril un groupe de travail pour libérer la filière solaire. Une de ses missions sera de trouver le foncier disponible. Dans ce domaine, il devrait bien s’inspirer de la méthode d’Orano pour valoriser ses vielles mines. Plutôt que de répondre à chaque sollicitation d’opérateurs, Orano (l’ex-Areva) a lancé un appel d’offres pour reconvertir cinq de ses sites avec des ENR.

Sébastien Lecornu lance le groupe de travail solaire… qui devrait regarder comment Orano valorise ses vieilles mines
Les mines sont revalorisées grâce au solaire. Ici la centrale photovoltaïque de Tréviolsà Lodève.

La France veut disposer de 20 GW de solaire en 2023. Or, fin septembre 2017, seuls 7,7 GW de solaire photovoltaïque étaient installés sur le territoire. En cause, notamment, la difficulté de trouver des surfaces disponibles. Les opérateurs en cherchent en permanence. Les friches industrielles sont une bonne option. Les anciennes mines aussi. Celles d’uranium d’Orano Mining (ex-Areva), exploitées de 1948 à 2001, sont très convoitées. "Nos anciens sites miniers intéressent beaucoup car la valorisation de sites dégradés apporte un bonus dans les appels d’offres", observe Victoire Luquet de Saint-Germain, la responsable du programme après-mines d’Orano.

Depuis 2014, trois anciennes mines d’uranium sont déjà valorisées avec du solaire. Sur le site La Commanderie, en Vendée, Photosol exploite un parc photovoltaïque de 11 hectares d’une puissance de 3,7 MW. Sur celui de Le Bosc, dans l’Hérault, La Compagnie du Soleil gère une ferme solaire de 9 MW sur 21 hectares. Et en[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus