Orangina et Schweppes licencient

Partager

La fusion d'Orangina-Pampryl et de Schweppes, effective le 1er janvier prochain, débouchera sur plus de 140 licenciements.

La nouvelle entité ferme l'usine Orangina d'embouteillage de Fegersheim (Alsace), qui emploie 48 personnes.

La restructuration touche également les deux sièges sociaux. Le site Schweppes de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) devient le siège social de la société Orangina Schweppes.

Outre la direction générale, il accueillera les services dédiés à la vente en grande distribution et l'international. 35 personnes y seront licenciées.

Le siège Orangina d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) perd 60 salariés. Il abritera les services juridique, financier, marketing, ressources humaines, communication, informatique, industriel et distribution en cafés hôtels restaurants de la nouvelle société.

La mobilité prônée par la direction semble avoir échoué. Elle prévoyait 35 départs mais devra finalement licencier plus de 140 personnes.

Avec 600 millions d'euros de chiffre d'affaires et un millier de salariés, Orangina Schweppes contrôle les marques Orangina, Schweppes, Pampryl, Oasis, Champomy et Gini.

Gérard TUR

0 Commentaire

Orangina et Schweppes licencient

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS