Orange va licencier jusqu'à 485 employés en Espagne

MADRID (Reuters) - La filiale espagnole d’Orange a annoncé vendredi son intention de licencier jusqu’à 485 employés dans les prochaines semaines, une décision que l'opérateur justifie par des années de baisse de ses revenus sur un marché espagnol des télécommunications très concurrentiel et de plus en plus bon marché.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Orange va licencier jusqu'à 485 employés en Espagne
La filiale espagnole d’Orange a annoncé vendredi son intention de licencier jusqu’à 485 employés dans les prochaines semaines, une décision que l'opérateur justifie par des années de baisse de ses revenus sur un marché espagnol des télécommunications très concurrentiel et de plus en plus bon marché. /Photo d'archives/REUTERS/Regis Duvignau

L'Espagne est le deuxième marché d'Orange après la France.

A l'instar de ses rivaux européens, Orange doit faire face à d'importants défis, au-delà de l'impact de la crise sanitaire sur ses activités.

Le secteur des télécoms, qui a massivement investi dans les infrastructures comme la fibre optique, doit financer le passage à la 5G, le réseau mobile de cinquième génération.

"Ce (contexte) représente un défi important pour le groupe, qui a pris en charge d'importants investissements au cours des 20 dernières années et se doit de continuer dans cette voie durant la transition technologique que nous traversons," a déclaré une porte-parole d'Orange Espagne.

Les négociations avec les syndicats devraient débuter dans les prochains jours.

(Clara-Laeila Laudette, version française Olivier Cherfan)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS