Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Orange va embaucher 1000 experts en cybersécurité d'ici à 2020

Hassan Meddah ,

Publié le , mis à jour le 05/10/2017 À 18H28

Orange a inauguré le nouveau siège de ses activités de cybersécurité à la Défense. Il veut porter son chiffre d'affaires de 250 à 350 millions d'euros d'ici 2020.

Orange va embaucher 1000 experts en cybersécurité d'ici à 2020
Orange a annoncé jeudi que ses activités de cybersécurité devraient représenter quelque 350 millions d'ici 2020 contre 250 millions actuellement.
© Regis Duvignau

Douze étages au sein d'une tour située derrière la grande Arche de la Défense près de Paris, 500 techniciens et experts, un showroom technologique, des salles de supervision des attaques informatiques, un laboratoire qui décortique les codes malveillants... Orange a décidé de concentrer ses forces en matière de cybersécurité dans un même lieu, soit l'équivalent d'un campus de 6800 m2. Auparavant ses équipes étaient dispersées dans différents sites en région parisienne (Rueil Malmaison, Bagnolet...).

"Ce nouveau campus, c'est le cœur du réacteur d'Orange Cyberdéfense", se félicite Michel Van Den Berghe son directeur général à l'occasion de l'inauguration des nouveaux locaux jeudi 5 octobre, en présence Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État auprès du Premier ministre chargé du Numérique, de Guillaume Poupard directeur général de l'ANSSI (agence nationale pour la sécurité des systèmes d'information), et de Stéphane Richard, le PDG du groupe Orange. Le groupe affiche par là-même ses ambitions dans la cybersécurité. D'ici 2020, il vise un chiffre d'affaires de 350 millions d'euros (contre 250 millions en 2016) et compte recruter 1000 ingénieurs et techniciens pour renforcer un effectif déjà fort de 1200 experts.

Des hackers éthiques 

Le campus regroupe quasiment toutes les compétences techniques du groupe: surveillance des réseaux informatique des clients, collecte et analyse de codes malveillants, tests d'intrusion et évaluation des vulnérabilités, assistance aux clients qui ont été victimes de cyberattaque... Au 5ème étage de la tour, une dizaine de hackers éthiques s'activent. Ils tentent par tous les moyens de pénétrer dans le réseaux des grands clients d'Orange afin de mettre à jour leur vulnérabilité.

"Ils ont les mêmes outils que les véritables pirates. Nous ciblons à la fois les réseaux informatiques bureautiques mais également les réseaux informatiques industriels", explique le chef d'équipe. Souvent ils arrivent à leurs fins, surtout s'ils peuvent intervenir depuis le site même du client. "Dans ce cas, on a 95% de chance de réussir à accéder au serveur central qui héberge les mots de passe de l'entreprise", poursuit le responsable.

Un laboratoire d'épidémiologie

Un étage plus haut, Orange décortique les virus informatiques dans un laboratoire d'épidémiologie. Parmi les équipements, une cage de Faraday pour éviter que les codes les plus virulents ne contamine les installations en s'échappant par le réseau Wifi local. "Grâce à cet équipement, nous pouvons faire une spectrométrie fine (analyse des flux numériques, ndlr) du PC ou des objets connectés potentiellement contaminés", explique le responsable du laboratoire. Les clients VIP d'Orange ont ainsi la possibilité de voir le niveau de contamination de leurs appareils (téléphones, PC portables, objets connectés), et savoir si un individu y a déposé un code malveillant ou branché une clé USB.

Ce déménagement correspond à un investissement de 4,5 millions d'euros, dont 1 million rien que pour les aménagements liées aux équipements informatiques (climatisation, câblage...). Avec ce campus high tech dans le premier quartier d'affaires européen, Orange Cyberdéfense espère aussi attirer les talents plus facilement. Et ça marche. Avec ce nouveau siège, il a triplé sa capacité à attirer les jeunes ingénieurs. Un avantage majeur dans un secteur où les compétences pointues sont rares.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus