L'Usine Maroc

Orange se renforce dans le capital de sa filiale marocaine Meditel et part à l'assaut de l'Afrique

, , ,

Publié le

Le deuxième opérateur marocain Meditel voit sa maison mère Orange renforcer sa participation dans son capital. Le groupe français avait par ailleurs annoncé être en négociation pour l'acquisition de 4 autres filiales africaines au Burkina Faso, au Congo-Brazzaville, en Sierra Leone et au Tchad.

Orange se renforce dans le capital de sa filiale marocaine Meditel et part à l'assaut de l'Afrique
l’actionnariat de Médi Télecom est détenu à hauteur de 49% par le groupe Orange
© meditel

Orange vient de réaliser l’acquisition de 9% du capital de sa filiale marocaine Meditel. C'est ce qu'a annoncé le groupe de télécoms français dans un communiqué daté du 24 juillet.

"A l’issue de cette opération, l’actionnariat de Médi Télecom est détenu à hauteur de 49% par le groupe Orange, 25,5% par le groupe FinanceCom et 25,5% par le groupe CDG", a annoncé Orange dans son communiqué.

introduire la marque de l'opérateur français au Maroc

Conséquence financière de cette opération, Meditel "sera désormais consolidée globalement dans les comptes du groupe Orange".

Autre conséquence, ce renforcement de la participation d'Orange dans le capital de Méditel permettra d'introduire la marque de l'opérateur français au Maroc.

Interrogé par L'Usine Nouvelle en avril au sujet de cette éventualité, Michel Paulin, directeur général de Meditel avait de son côté déclaré "Si cela offre un intérêt sur le marché marocain pour Méditel de changer de marque, nous le ferons".

Le 20 juillet, Orange et l'indien Bharti Airtel, premier opérateur en téléphonie mobile dans son pays, ont annoncé dans un communiqué du groupe français être entrés "en négociations exclusives portant sur l'acquisition potentielle par Orange des filiales d'Airtel au Burkina Faso, au Congo-Brazzaville, en Sierra Leone et au Tchad. Ces discussions n’aboutiront pas nécessairement à un accord ferme".

Pour rappel au Maroc, Meditel, a été le premier opérateur à avoir lancé la 4G au Maroc. En revanche, au deuxième trimestre, la filiale d'Orange a vu ses parts de marché reculer au royaume à 30,69% du parc des abonnés au service mobile après en avoir possédé 31,17% au premier trimestre.

Un marché qui reste dominé par l'opérateur historique Maroc Telecom avec 42,03% des parts de marché devant donc Meditel et Inwi, la filale de SNI, holding de la famille royale, qui voit ses parts de marché progresser à 27,28% fin juin après 26,96% fin mars.

Nasser Djama

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte