Orange risquerait une amende pour abus de position dominante

PARIS (Reuters) - L'Autorité de la concurrence pourrait infliger à Orange une amende pour abus de position dominante qui pourrait dépasser 500 millions d'euros, écrit mercredi Le Figaro sur son site internet.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Orange risquerait une amende pour abus de position dominante

Le gendarme de la concurrence, selon le journal, rendra sa décision avant Noël sur une affaire remontant à avril 2008 et issue d'une plainte initiale de SFR pour dénoncer les pratiques d'Orange en France depuis 2003 sur les marchés des communications fixes et mobiles entreprises.

L'Autorité de la concurrence et Orange se sont refusés à tout commentaire.

(Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    ORANGE
    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS